128
Histoire
595
Nouveau Testament
90
Baslez Marie-Françoise
Suppl. au n° 142. Écrire l'Histoire à l'époque du N.T.
Gros plan sur
 
Approfondir
 
La manière d'écrire l'histoire dans le monde gréco-romain éclaire l'oeuvre de saint Luc - son évangile et les Actes des Apôtres -, mais aussi nombre d'apocryphes du Nouveau Testament...
 

Supplément au Cahier Evangile n°142

Jusqu'en 1995, les Suppléments ont présenté des textes anciens qui éclairaient les marges du texte biblique ou même qui en étaient, pour une part, des sources. Puis, en 1996, le comité de rédaction a estimé avoir donné les textes principaux qui répondaient à ce projet. Les Suppléments ont inauguré alors une nouvelle approche : examiner les lectures plurielles qui ont été faites, au long des siècles, de textes bibliques particulièrement importants dans l'histoire.

Sans abandonner cette seconde piste, très fructueuse, le comité pense utile de publier de façon ponctuelle un numéro faisant droit à la première approche. Il s'agira soit d’actualiser un dossier déjà paru, mais dont les données ont été sérieusement enrichies en vingt ans tel celui de Qoumrân, soit d'ouvrir un dossier nouveau dont on ne pressentait pas encore l'intérêt, il y a une ou deux décennies. D'où ce Supplément rédigé par Marie-Françoise Baslez qui nous présente la manière d'écrire l'histoire dans le monde gréco-romain; il éclaire l’œuvre lucanienne, mais aussi nombre d'apocryphes du Nouveau Testament.

En effet, à la lumière du dossier ici présenté, on comprend mieux pourquoi la littérature du Nouveau Testament (intégralement conservée en grec, rappelons-le, et non en araméen ou en hébreu) n'est pas apparue comme un bloc erratique aux yeux des chrétiens d'origine païenne des premiers siècles de notre ère. L'œuvre lucanienne, notamment, présentait Jésus et ses apôtres en usant largement de genres littéraires auxquels étaient accoutumés les lecteurs potentiels. Quant au lecteur d'aujourd'hui, il perçoit aussi dans quelle mesure il peut affirmer que Luc-Actes fait droit à l'histoire.

Auteur : Marie-Françoise Baslez

Suppl. au n° 142, “Écrire l'histoire à l'époque du Nouveau Testament”, 112 pages, SBEV / Éd. du Cerf, 2007.

SOMMAIRE
p. 3 – Introduction > > > Extrait à lire

p. 7 – De l’oral à l’écrit
La question du passage de l’oral à l’écrit dans les différents milieux du monde gréco-romain est déterminante pour apprécier la distance d’une à deux générations qui sépare la prédication de Jésus et celle des apôtres de la mise en forme des évangiles, entre les années 70 et 90, ou encore de la rédaction des Actes des apôtres vers 80. Elle dépend non seulement de l’utilisation de l’écrit dans les milieux considérés, approche qui reste aujourd’hui difficile, mais aussi du fonctionnement de la mémoire collective autour de repères que la recherche contemporaine met de mieux en mieux en évidence.

p. 7 – Témoignage oculaire et "autopsie" > > > Extrait à lire
p. 11 – Enregistrer les paroles d'un maître
p. 14 – Preuves documentaires et archives communautaires
p. 16 – Le travail de mémoire

p. 27 – Encadré : Témoin oculaire ou figure symbolique : le “jeune homme nu au drap”

p. 29 – Les représentations de l'espace et du temps
L’idée de continuité temporelle est essentielle dans les cultures antiques : seule l’ancienneté établit la légitimité des prétentions d’un peuple. Chaque communauté pense également son histoire à une double échelle : l’échelle locale et une échelle panhellénique. Le temps historique combine sans difficulté le temps mythique et le temps vécu, tandis que l’on place la communauté " où l’on vit " au centre d’un espace géopolitique, organisé selon des principes géométriques.

p. 30 – Temps vécu et temps mythique: l’idée de continuité temporelle
> > > Extrait à lire
p. 33 – Temps vécu et interprétation de l'histoire
p. 37 – La représentation du monde
p. 42 – L'inventaire du monde

p. 45 – Encadré : La trajectoire, espace-temps des évangiles et des Actes

p. 47 – Modes d'écriture et genres historiques
Pour situer les écrits du Nouveau Testament dans l’abondante littérature historicisante de l’époque, il faut examiner les mémoires, les apologies, les notes prises au jour le jour et, bien sûr, les actes. Ceux-ci sont des monographies organisées autour d’une personnalité remarquable ; leurs matériaux sont des événements, militaires mais aussi surnaturels tels que épiphanies ou récits d’apparitions.

p. 47 – Les titres néo-testamentaires
p. 48 – Les Mémoires
p. 52 – L'Apologie comme genre autobiographique
p. 55 – Les notes au jour le jour
p. 61 – Les Actes
p. 65 – Les épiphanies ou récits d'apparition

p. 69 – Histoire et fiction
Le roman antique mêle indissolublement œuvre de fiction et agrégat de réalités historiques. Il véhicule des contenus appartenant à des cultures et à des religions différentes, juive, égyptienne, grecque et latin ; débordant l’optique hellénocentriste, les romanciers sont des passeurs de culture, comme veut l’être l’auteur des Actes des apôtres.

p. 71 – Histoire romancée et traditions perses
p. 75 – Entre réalité et fiction > > > Extrait à lire
p. 80 – Le passage obligé du naufrage
p. 82 – Le surnaturel dans l'histoire romanesque

p. 70 – Encadré : Roman, religion et histoire : le débat > > > Extrait à lire

p. 87 – Écriture et mise en scène des “vies”
Le genre littéraire de la Vie n’est pas une biographie au sens moderne du terme. Il embrasse à la fois la durée et les événements d’une existence, mais aussi le " mode de vie " du personnage. On s’interroge sur la place des évangiles comme Vies de Jésus, au sein de cette production. Le livre le plus souvent sollicité à titre de comparaison est la “Vie d’Apollonios de Tyane”, et cela depuis l’Antiquité. > > > Extrait à lire

p. 88 – L'évolution du genre
p. 96 – Les mises en scène de l'élection
p. 102 – Les récits de miracle

p. 94 – Encadré : La Vie d'Apollonios de Tyane > > > Extrait à lire

p. 109 – Conclusion


p. 6 – Liste des auteurs antiques cités
p. 28 – Éléments bibliographiques
p. 46 – Origine des éditions et des traductions
p. 111 – Index des citations

 
 
Vidéo
La Bible en questions, du site biblique francophone interbible.org