390
Création
856
Genèse
17
Morin Dominique
2
Stricher Joseph
La création (Gn 1, 1 – 2, 4)
Commentaire au fil du texte
 
Commencer
 
Au commencement, Dieu créa le ciel et la terre...
 
Au fil du texte

Chapitre 1

Versets 1-2 - Au commencement, Dieu organise le tohu-bohu, le chaos primitif au-dessus duquel flotte une réalité mystérieuse, le souffle de Dieu.

3-5 -Dieu organise par sa parole. Pour lui, dire et faire c’est la même chose. Il organise le monde en séparant les éléments. Il contemple et apprécie son œuvre, puis il la nomme.

6-8 - Il fait une coupole qui sépare les eaux d’en haut de celles d’en bas. Les premières peuvent tomber du ciel sous forme de pluie bienfaisante ou d’orages dévastateurs, les secondes forment les sources, mais aussi la mer et les eaux de l’abîme. Dieu ne porte aucune appréciation sur son travail du deuxième jour.

9-13 - La séparation suivante permet à la terre sèche d’apparaître. Dieu lui délègue le pouvoir de se couvrir de végétation : celle dont la semence n’est pas apparente, celle qui porte des grains et les arbres qui ont des fruits. Au cours de cette journée, Dieu porte une double appréciation positive sur son œuvre.

14-19 - Alors qu’il avait créé la lumière le premier jour, Dieu ne fait les luminaires qu’au quatrième jour. Les deux luminaires principaux ont un rôle utilitaire, ils sont appelés à présider le jour et la nuit, et pourtant ils ne sont pas nommés. Les étoiles sont nommées. Les astres ne sont pas des divinités, ce sont de simples créatures que Dieu met au service des hommes.

20-23 - Dieu peuple l’espace aquatique et l’espace aérien d’animaux, organisés en espèces. Un élément nouveau apparaît : la bénédiction de Dieu. Les poissons et les oiseaux sont appelés à remplir leurs espaces réciproques.

24-25 - Le sixième jour, Dieu crée les animaux terrestres. Bien que Dieu porte une appréciation positive sur eux, il ne les bénit pas.

26-28 - Avant la création d’un adam Dieu indique son projet. Il met en valeur la dignité de la nouvelle créature ainsi que la vocation de l’humanité qui consiste à soumettre les animaux. À la différence des animaux, l’humanité n’est pas constituée en espèces, mais différenciée en deux modes : mâle et femelle. Voulue par Dieu, la sexualité permet à l’humanité d’être à l’image de Dieu et de continuer son œuvre créatrice.

29-31 - La domination de l’humanité sur les animaux est non-violente. L’humanité ne peut s’approprier la vie d’un animal. Les animaux eux-mêmes sont appelés à respecter la loi de la non-violence. Dieu porte un regard positif sur son œuvre.

Chapitre 2

1-4a - Dieu achève la création en bénissant le sabbat, jour sacré entre tous.

© SBEV. Joseph Stricher et Dominique Morin

Extrait de :
Lire le livre de la Genèse
Chapitres 1 à 25
De la création à Abraham

par Joseph Stricher et Dominique Morin
Service biblique catholique Évangile et Vie
40 pages + cahier central de 8 pages - 5 €

Voir également;
Lire le livre de la Genèse
Chapitres 26 à 50
De Jacob à Joseph

par Joseph Stricher et Dominique Morin
Service biblique catholique Évangile et Vie
48 pages + cahier central de 8 pages - 5 €

Lire le livre de l'Exode, chapitres 1 à 15
par Gérard Billon et Dominique Morin
Service biblique catholique Évangile et Vie
28 pages + cahier central de 8 pages - 5 € 

Lire le livre de l'Exode, chapitres 15 à 40

par Gérard Billon
Service biblique catholique Évangile et Vie
40 pages + cahier central de 8 pages - 5

 
Gn 1,1-2,4
1Le ciel, la terre et tous leurs éléments furent achevés.
2Dieu acheva au septième jour l'oeuvre qu'il avait faite, il arrêta au septième jour toute l'oeuvre qu'il faisait.
3Dieu bénit le septième jour et le consacra car il avait alors arrêté toute l'oeuvre que lui-même avait créée par son action.
4Telle est la naissance du ciel et de la terre lors de leur création. Le jour où le SEIGNEUR Dieu fit la terre et le ciel,
5Dieu appela la lumière « jour » et la ténèbre il l'appela « nuit ». Il y eut un soir, il y eut un matin : premier jour.
6Dieu dit : « Qu'il y ait un firmament au milieu des eaux et qu'il sépare les eaux d'avec les eaux ! »
7Dieu fit le firmament et il sépara les eaux inférieures au firmament d'avec les eaux supérieures. Il en fut ainsi.
8Dieu appela le firmament « ciel ». Il y eut un soir, il y eut un matin : deuxième jour.
9Dieu dit : « Que les eaux inférieures au ciel s'amassent en un seul lieu et que le continent paraisse ! » Il en fut ainsi.
10Dieu appela « terre » le continent ; il appela « mer » l'amas des eaux. Dieu vit que cela était bon.
11Dieu dit : « Que la terre se couvre de verdure, d'herbe qui rend féconde sa semence, d'arbres fruitiers qui, selon leur espèce, portent sur terre des fruits ayant en eux-mêmes leur semence ! » Il en fut ainsi.
12La terre produisit de la verdure, de l'herbe qui rend féconde sa semence selon son espèce, des arbres qui portent des fruits ayant en eux-mêmes leur semence selon leur espèce. Dieu vit que cela était bon.
13Il y eut un soir, il y eut un matin : troisième jour.
14Dieu dit : « Qu'il y ait des luminaires au firmament du ciel pour séparer le jour de la nuit, qu'ils servent de signes tant pour les fêtes que pour les jours et les années,
15et qu'ils servent de luminaires au firmament du ciel pour illuminer la terre. » Il en fut ainsi.
16Dieu fit les deux grands luminaires, le grand luminaire pour présider au jour, le petit pour présider à la nuit, et les étoiles.
17Dieu les établit dans le firmament du ciel pour illuminer la terre,
18pour présider au jour et à la nuit et séparer la lumière de la ténèbre. Dieu vit que cela était bon.
19Il y eut un soir, il y eut un matin : quatrième jour.
20Dieu dit : « Que les eaux grouillent de bestioles vivantes et que l'oiseau vole au-dessus de la terre face au firmament du ciel. »
21Dieu créa les grands monstres marins, tous les êtres vivants et remuants selon leur espèce, dont grouillèrent les eaux, et tout oiseau ailé selon son espèce. Dieu vit que cela était bon.
22Dieu les bénit en disant : « Soyez féconds et prolifiques, remplissez les eaux dans les mers, et que l'oiseau prolifère sur la terre ! »
23Il y eut un soir, il y eut un matin : cinquième jour.
24Dieu dit : « Que la terre produise des êtres vivants selon leur espèce : bestiaux, petites bêtes, et bêtes sauvages selon leur espèce ! » Il en fut ainsi.
25Dieu fit les bêtes sauvages selon leur espèce, les bestiaux selon leur espèce et toutes les petites bêtes du sol selon leur espèce. Dieu vit que cela était bon.
26Dieu dit : « Faisons l'homme à notre image, selon notre ressemblance, et qu'il soumette les poissons de la mer, les oiseaux du ciel, les bestiaux, toute la terre et toutes les petites bêtes qui remuent sur la terre ! »
27Dieu créa l'homme à son image, à l'image de Dieu il le créa ; mâle et femelle il les créa.
28Dieu les bénit et Dieu leur dit : « Soyez féconds et prolifiques, remplissez la terre et dominez-la. Soumettez les poissons de la mer, les oiseaux du ciel et toute bête qui remue sur la terre  ! »
29Dieu dit : « Voici, je vous donne toute herbe qui porte sa semence sur toute la surface de la terre et tout arbre dont le fruit porte sa semence ; ce sera votre nourriture.
30A toute bête de la terre, à tout oiseau du ciel, à tout ce qui remue sur la terre et qui a souffle de vie, je donne pour nourriture toute herbe mûrissante. » Il en fut ainsi.
31Dieu vit tout ce qu'il avait fait. Voilà, c'était très bon. Il y eut un soir, il y eut un matin : sixième jour.
Gn 1,1-2,4
 
Vidéo
La Bible en questions, du site biblique francophone interbible.org