Conseils pour lire en huit rencontres
 
 
Ce fascicule a pour but de favoriser une lecture intégrale et collective de la Genèse. Conseils avant de partir à l'aventure...
 
Comme tous les autres cahiers de cette série, celui-ci a pour but de favoriser une lecture intégrale et collective d’un livre biblique. La priorité est donnée au texte biblique lui-même, présenté dans la traduction œcuménique de la Bible (TOB). C’est le texte biblique qui prime. Il importe de le lire avec soin. Les notes disposées en marge ne veulent pas l’expliquer, mais seulement en faciliter la lecture.


Un bon conseil pour commencer : lisez intégralement, en un seul jet, l’ensemble de la Genèse. À défaut de le faire d’un seul trait, lisez au moins les onze premiers chapitres qui traitent des origines. Plus tard, vous lirez les autres chapitres, qui constituent le cycle d’Abraham. Ne vous laissez pas arrêter par les difficultés. Ne consultez pas les notes. Lisez pour vous faire votre propre opinion du texte. Notez vos premières impressions.

Reprenez ensuite le récit, morceau par morceau. Avant chaque rencontre du groupe biblique, et à l’aide du guide de lecture, lisez le ou les chapitres dont vous allez discuter. Notez vos découvertes et vos questions.

La réunion biblique peut commencer par un bref partage des impressions de lecture. Ce n’est pas le moment de débattre. On dit simplement, en quelques mots les découvertes et les questions surgies de la lecture du texte.

On relit ensuite le texte et on l’observe à l’aide de la première partie de chaque fiche. Cette partie est capitale pour entrer dans le dialogue avec le texte. Les membres du groupe s’aident mutuellement à bien lire ce qui est écrit. Dans cette partie d’observation, on n’oublie pas ce qu’on a découvert dans les chapitres précédents. Des questions soulevées par le récit peuvent s’éclaircir. Des complications peuvent survenir.

On passe ensuite à la méditation du texte. Quelle est la foi de l’auteur ? Comment cette foi rejoint-elle (ou s’oppose-t-elle éventuellement) à ma propre foi ? Il n’est pas interdit de dire : " Moi, je pense que... ". Une écoute mutuelle est vivement recommandée. Il n’est pas nécessaire que tous les membres du groupe adoptent le même point de vue.

Ceux qui pratiquent la " Lectio divina " encadreront ces deux parties (observation, méditation) d’un temps de prière. Une invocation à l’Esprit Saint au début et, à la fin, une prière spontanée, nourrie de la méditation du texte, puis une prière collective. On peut prendre celle qui figure au bas de chaque fiche.

Et pourquoi pas un réseau ? Une lecture collective d’un livre biblique est très profitable quand elle est faite au niveau d’une paroisse, d’un doyenné voire d’un diocèse. Les différents groupes peuvent échanger leurs impressions de lectures et leurs découvertes et peuvent progresser ensemble dans leur découverte du Seigneur Dieu qui se révèle dans les Écritures.

Notre Service biblique catholique " Évangile et Vie " peut vous accompagner dans cette démarche. N’hésitez pas à nous consulter :
e-mail : Animation SBEV


Bonne lecture !
 
 
Vidéo
La Bible en questions, du site biblique francophone interbible.org