BIB 66 (Juin 2006)
 
 
Lire la Bible sans avoir peur – Écouter et proclamer – Enseigner et / ou animer – Naître ensemble
 
p. 1-4 : La bible sans avoir peur (2e partie)
par Jean-François Bouthors

Dans la première partie de sa contribution sur la lecture de la Bible en France (voir le BIB n° 65, sept. 2005), J.-F. Bouthors a décelé un effet pervers des résistances passées tant de l’Église catholique que de la République laïque : celui d’avoir produit des attitudes plus ou moins fondamentalistes. Pour les Églises, il y a là un obstacle à la transmission de la révélation chrétienne. Pour les responsables politiques, le danger se trouve dans le refus du débat. › › › Lire la seconde partie de cet article


p. 5-12 : " Dei Verbum audiens et proclamans ". La constitution dogmatique sur la Révélation divine " Dei Verbum " (1ère partie)
par le cardinal Walter Kasper

Un congrès international a été organisé par la Fédération Biblique Catholique et le Conseil pontifical pour la promotion de l'Unité des chrétiens à l’occasion du quarantième anniversaire de la constitution conciliaire " Dei Verbum " (voir BIB n° 65, déc. 2005, p. 4-10). Dans sa conférence d’ouverture, le cardinal Kasper a commenté et explicité les premiers mots de la constitution : " Écoutant religieusement et proclamant hardiment la Parole de Dieu... " Il nous invite à un parcours historique et à une réflexion théologique (la fin de son intervention paraîtra dans le BIB n° 67). › › › Lire cet article


p. 13-15 : L’acte de lire et de faire lire – outils pour écouter et dialoguer
par Catherine Flot-Dommergues

Au début du colloque " Lire la Bible aujourd’hui. Quels enjeux pour les Églises " (février 2006), Mme Catherine Flot-Dommergues qui, en dehors de sa profession, anime un groupe biblique, a livré sa réflexion sur l’acte de lecture. Forte de son expérience, sachant faire le lien et les distinctions entre le rôle de l’enseignant et celui de l’animateur, elle a mis en valeur que faire lire un texte, quelle que soit sa nature, revient tout à la fois à accompagner le dialogue du lecteur avec le texte, à contrôler ce dialogue et à " faire penser " le lecteur à partir de ce qu’il découvre. De quoi aider tous les animateurs à réfléchir sur leurs pratiques. >>> Lire cet article


p. 16-21 : Lire la Bible en groupe et naître – 7 balises sur le chemin de l’animation biblique
par Sophie Schlumberger

À la fin du colloque " Lire la Bible aujourd’hui. Quels enjeux pour les Églises " (février 2006), Sophie Schlumberger a donné quelques conseils issus d’une pratique éprouvée. Comment " faire fonctionner " efficacement un groupe biblique ? Tous ceux qui ont eu cette responsabilité savent que ce n’est pas toujours évident, car avoir des connaissances en théologie et en matière biblique est une chose… mais se lancer dans l’animation biblique en est une autre ! Voici sept repères – ou " balises " – pour faciliter la tâche du " bon " animateur de groupes bibliques ! › › › Lire cette intervention


p. 22-23 : À propos de l’Évangile de Judas
par Gérard Billon

Selon le témoignage d’Irénée de Lyon (fin du 2e siècle), la secte gnostique des Caïnites accordait une grande importance à un texte appelé l’Évangile de Judas. La publication prochaine d’une partie de ce texte est attendue avec curiosité. C’est pour nous l’occasion de revenir sur le rôle de Judas dans l’arrestation et le procès de Jésus.
› › › Lire cet article
 

p. 24 : Cheminement biblique au Togo
par Patrice Rolin

L'expérience africaine dont les lignes qui suivent se font l'écho, répondait à une demande mixte : d'une part une formation à l'animation biblique, et d'autre part une réflexion biblique et théologique sur le thème " Dieu et le pouvoir dans la Bible ".


• Nouvelles du Service biblique de la Fédération protestante de France et du Service biblique catholique Évangile et Vie.
 
 
Vidéo
La Bible en questions, du site biblique francophone interbible.org