1316
Bassin pour ablutions
1315
Miqveh
Le Miqveh ou bassin pour ablutions
Gros plan sur
 
Commencer
 
 
Le « miqveh » (litt. « masse d'eau ») est un moyen de purifier les personnes et les ustensiles, car les causes de l'impureté (souvent inévitables) sont nombreuses : contact avec un cadavre, accouchement, règles menstruelles, maladies diverses… Les fouilles archéologiques ont permis de retrouver à Jérusalem beaucoup de bains rituels pour les pèlerins qui venaient au Temple. On en a retrouvé aussi ailleurs, par exemple dans la citadelle de Massada ou dans les installations de la communauté de Qoumrân, comme ici.

Hier comme aujourd'hui, le « miqveh », construit selon des normes précises, est alimenté en eau pure par des canalisations à la propreté impeccable. Après la guerre de 70 ap. J.-C. et la destruction du Temple, beaucoup de lois de purification sont tombées en désuétude mais le ''miqveh'' est resté très important. Avec la Synagogue (pour la prière publique) et la Maison d'étude (pour l'étude de la Bible et du Talmud), c'est une institution essentielle de la vie communautaire.
 
Monastère Ste Catherine, Sinaï.
 
 
Vidéo
La Bible en questions, du site biblique francophone interbible.org