580
Isaïe
1350
Prince de la paix
52
Prophète
60
Roi
Isaïe : la fin de la nuit. Questions pour lire Isaïe 8,23-9,6
Fiche de travail
 
Commencer
 
Le prophète Isaïe, piedroit de la cathédrale d’Amiens
Strophe par strophe, un mouvement se dégage du texte. Lequel ?
 

Is 9  chant pour le roi

1- Strophe par strophe, repérons les verbes.
À quel temps sont-ils conjugués ? Passé, présent, futur ... un mouvement se dégage du texte. Lequel ?

2- Regardons les personnages.
Si le personnage central semble être "l'enfant" royal, il n'est pas pour autant le personnage principal.

À qui le poète parle-t-il aux v. 2 et 3 (il le nomme à la fin du v.6) ? Qu'a-t-il fait dans le passé ? Que fait-il aujourd'hui ? Que fera-t-il demain ? Observons comment le poète parle parfois de lui et parfois à lui. Étrange…

Quels sont les autres personnages, singuliers ou collectifs, nommés ou évoqués ? Repérons ce qui change pour chacun d'eux. On peut s'aider des oppositions d'images, des temps des verbes, et de la manifestation des sentiments

Qu'apprenons-nous sur "l'enfant" ? Par qui est-il "donné" ? À qui ? Qu'attend le peuple de lui ? (Regardons les verbes au futur qui expriment cette attente). Essayons de comprendre les titres extraordinaires et symboliques qui lui sont attribués

3- Ce poème chante une figure royale.
Que percevons-nous du rôle du roi ? (rôle à l'extérieur vis-à-vis des autres nations ; rôle à l'intérieur vis-à-vis du peuple ; rôle vis-à-vis de Dieu). Dans l'histoire, cela a-t-il été mis en pratique ? Feuilletons le 2e livre des Rois et relevons l'opinion de son auteur sur les rois d'Israël et de Juda. D'après ce que nous savons de son identité, le "Prince de la Paix" célébré par Isaïe a-t-il accompli sa mission ?

© Service Biblique catholique Évangile et Vie

Pour aller plus loin :
Les prophéties
Gros plan sur la parole prophétique
La mission du prophète
La prophétie de l'Emmanuel

 
Is 8,23-9,6
23Mais ce n'est plus l'obscurité pour le pays qui était dans l'angoisse. Dans un premier temps le Seigneur a couvert d'opprobre le pays de Zabulon et le pays de Nephtali, mais ensuite il a couvert de gloire la route de la mer, l'au-delà du Jourdain et le district des nations.
1Le peuple qui marchait dans les ténèbres a vu une grande lumière. Sur ceux qui habitaient le pays de l'ombre, une lumière a resplendi.
2Tu as fait abonder leur allégresse, tu as fait grandir leur joie. Ils se réjouissent devant toi comme on se réjouit à la moisson, comme on jubile au partage du butin.
3Car le joug qui pesait sur lui, le bâton à son épaule, le gourdin de son chef de corvée, tu les as brisés comme au jour de Madiân.
4Tout brodequin dont le piétinement ébranle le sol et tout manteau roulé dans le sang deviennent bons à brûler, proie du feu.
5Car un enfant nous est né, un fils nous a été donné. La souveraineté est sur ses épaules. On proclame son nom  : « Merveilleux - Conseiller, Dieu - Fort, Père à jamais, Prince de la paix. »
6Il y aura une souveraineté étendue et une paix sans fin pour le trône de David et pour sa royauté, qu'il établira et affermira sur le droit et la justice dès maintenant et pour toujours - l'ardeur du SEIGNEUR de l'univers fera cela.
 
Vidéo
La Bible en questions, du site biblique francophone interbible.org