416
Apocalypse
106
Collectif
Suppl. au n° 112, Lire l'Apocalypse
Gros plan sur
 
Approfondir
 
Le livre de l'Apocalypse n'a pas du tout pour but de faire peur à ses lecteurs ! Au contraire car, dans la Bible, le mot "apocalypse" désigne une "révélation" porteuse d'espérance...
 
"L'Apocalypse n'est pas un livre de terreur : il est un livre du désir. Pour les croyants, ce n'est pas la fin du monde qui est redoutée, mais la continuation sans clôture discernable de l'épreuve qu'ils ne cessent de subir." Ce jugement de Christian Duquoc, théologien, résume vingt siècles d'exégèse et de lectures de l'Apocalypse. Il est utile d'en regarder tant les racines juives que les variations contradictoires chez les Pères de l'Église, au Moyen-Âge (le fameux "Beatus" dont le commentaire a donné lieu à des illustrations flamboyantes) ou dans la Réforme. N'ont été oubliés ici ni les prolongements littéraires (en particulier chez William Blake), ni un parcours dans l'exégèse du XXe siècle, ni les images du cinéma…

Auteurs : Danièle CHAUVIN, Élian CUVILLIER, Yvon-D. GÉLINAS, Jean-Pierre PRÉVOST et collaborateurs.

Supplément au Cahier Évangile n°112,
132 pages, Éd. du Cerf/ SBEV, juin 2000.


SOMMAIRE

• L'Apocalyptique Juive

• Les Pères et l'Apocalypse
Clefs de lecture. Exégèse de textes

• L'Apocalypse au Moyen Âge
Beatus de Liebana. Rupert de Deutz. Joachim de Flore

Encadré : Les deux témoins de l'Apocalypse dans la peinture mozarabe
Encadré : L'An mil entre la peur et la paix de Dieu

• La Réforme et l'Apocalypse : quelques témoignages
Martin Luther. Jean Calvin. Les commentaires protestants au XVIe s. Pierre Jurieu

• Apocalypses blakiennes

• Le mythe littéraire de l'apocalypse
Images, structure et signification du mythe originel
La naissance du mythe littéraire : commentaires et intermédiaires
La postérité littéraire du mythe

• L'exégèse au XXe siècle

Encadré : L'Apocalypse en musique

• Apocalypses intérieures au cinéma
 
 
Vidéo
La Bible en questions, du site biblique francophone interbible.org