774
Proverbes
47
Sagesse
106
Collectif
Suppl. au n° 120. La figure de la Sagesse, Proverbes 8,22-31
Théologie
 
Approfondir
 
Proche du divin, mais avec des traits humains, la figure de la Sagesse suscite fascination, perplexité, voire inquiétude.
 

Proche du divin, mais avec des traits humains, la figure de la Sagesse est, de tous les personnages, types et symboles que contient le texte biblique, celle qui suscite fascination, perplexité, voire inquiétude. De la Torah au Coran, en passant par les textes bibliques, la "sophiologie" russe et les grands gnostiques, ce dossier propose une relecture de la sagesse à partir du poème inaugural (Pr 8,22-31) tout en amenant la réflexion sur la féminité du divin.

Auteurs : Dominique CERBELAUD avec la collaboration de Olivier CLEMENT, Henriette DANET, Jean-Louis DÉCLAIS, Philippe GRUSON, Éliane POIROT.

Supplément aux Cahier Évangile n° 120,
68 pages, SBEV / Éd. du Cerf, juin 2002.


SOMMAIRE
Prologue par Dominique Cerbelaud Page à lire

Proverbes 8 et ses lectures juives par Dominique Cerbelaud
Les relectures bibliques de Pr 8
Textes intertestamentaires et Philon d'Alexandrie
Les lectures rabbiniques

Les premières exégèses chrétiennes par Dominique Cerbelaud
La Nouvelle Alliance
La littérature chrétienne des 2e et 3e siècles
La crise arienne et le concile de Nicée

Le Coran : une parole créée ou incréée ? par Jean-Louis Déclais
Encadré : La traduction latine par Gilbert Dahan

L’exégèse médiévale de Pr 8,22-31 par Gilbert Dahan
Le Père et le Fils
Les voies du Seigneur
La création
Le jeu
Une interprétation mariale

Les liturgies
En Occident par Philippe Gruson
Dans les liturgies orientales par Sr Éliane Poirot
Encadré : L'iconographie de la Sagesse par Philippe Gruson

Notes sur la sophiologie russe par Olivier Clément

Le poème… dans la théologie contemporaine par Dominique Cerbelaud
Le rire de la sagesse
L’universalité de la sagesse
La féminité de la sagesse
Encadré : Pierre Emmanuel, chantre de la sagesse

 
  • La figure de la Sagesse... De tous les personnages, types et symboles que contient le texte biblique, il en est peu sans doute qui aient suscité autant de fascination.
     
Pr 8,22-31
22Le SEIGNEUR m'a engendrée, prémice de son activité, prélude à ses oeuvres anciennes.
23J'ai été sacrée depuis toujours, dès les origines, dès les premiers temps de la terre.
24Quand les abîmes n'étaient pas, j'ai été enfantée, quand n'étaient pas les sources profondes des eaux.
25Avant que n'aient surgi les montagnes, avant les collines, j'ai été enfantée,
26alors qu'Il n'avait pas encore fait la terre et les espaces ni l'ensemble des molécules du monde.
27Quand Il affermit les cieux, moi, j'étais là, quand Il grava un cercle face à l'abîme,
28quand Il condensa les masses nuageuses en haut et quand les sources de l'abîme montraient leur violence ;
29quand Il assigna son décret à la mer - et les eaux n'y contreviennent pas  -, quand Il traça les fondements de la terre.
30Je fus maître d'oeuvre à son côté, objet de ses délices chaque jour, jouant en sa présence en tout temps,
31jouant dans son univers terrestre ; et je trouve mes délices parmi les hommes.
Pr 8,22-31
 
Vidéo
La Bible en questions, du site biblique francophone interbible.org