771
Cana (noces de)
106
Collectif
Suppl. au n° 117, Les Noces de Cana
Gros plan sur
 
Approfondir
 
Les "Noces de Cana" : ce récit est tout à la fois étrange et singulièrement riche...
 

Voilà un récit dont l'étrangeté est singulière dans les évangiles ! Ce n'est pas tant d'abord "l'eau devenue vin" qui provoque le questionnement - celui des rationalistes comme celui de tel membre d'une ligue de vertu regrettant que Jésus n'ait pas changé le vin en eau au début de la noce ! Et la réplique énigmatique de Jésus à sa mère, pour être la plus célèbre, n'est pas la seule notation de ce texte qui suscite l'étonnement. L'exégèse spirituelle s'est notamment penchée sur le troisième jour et les six jarres... En outre, depuis les Pères de l'Église, l'étude de ce récit et les homélies dont il est le point de départ sont bien souvent l'occasion de traiter de thèmes presque obligés, tel celui du mariage et la virginité. Beaucoup de commentateurs ont vu dans le marié Jean l'Évangéliste... qui aurait donc abandonné son épouse avant la consommation du mariage (Dom Calmet) !

Auteurs : Luc DEVILLERS, Jean-Noël GUINOT, Gilbert DAHAN, Dominique PIERRE et collaborateurs

Supplément au Cahier Évangile n°117,
132 pages, SBEV/Éd. du Cerf, octobre 2001.



SOMMAIRE
Exégèse des noces de Cana par Luc Devillers, p. 5
Exégèse du récit - Les noces de Cana au crible de l'exégèse rationaliste
Encadré : Que me veux-tu, femme ? p. 9
Encadré : Cana, un scandale ! par Jean-Michel Poffet p. 16

Les lectures patristiques du miracle de Cana par Jean-Noël Guinot, p. 17
Lecture historico-littérale - Lecture allégorique
Lecture christologique - Lecture eucharistique

Le vin de Cana dans les légendes musulmanes par Jean-Louis Déclais, p. 45

Exégèse et prédication médiévales par Gilbert Dahan, p. 49
Etude du récit Page à lire
L'exégèse spirituelle
Sermons de mariage, par David d'Avray & Gilbert Dahan

Les noces de Cana dans les liturgies
La liturgie latine par Philippe Gruson, p. 68
Les liturgies orientales par Sr Éliane Poirot, p. 70

L'iconographie des noces de Cana par Dominique Pierre, p. 77
Encadré : Giotto p. 84 Encadré à lire

L'époque classique par Michel Dupuy, p. 85
Encadré : Massenet et Hindemith par Michel Berder, p. 91

Une homélie à l'aube du XXIe siècle par François Martin, p. 93

Postface par Michel Scouarnec, p. 97

 
  • Le thème principal de la péricope est celui du miracle. Commentaire par Albert le Grand et Rupert de Deutz.
     
  • Au début du XIVe siècle, Giotto (1267-1337) décore la chapelle de l'Arena qui appartient à une grande famille de Padoue, les Scrovegni.
     
Jn 2,1-12
1Or, le troisième jour, il y eut une noce à Cana de Galilée et la mère de Jésus était là.
2Jésus lui aussi fut invité à la noce ainsi que ses disciples.
3Comme le vin manquait, la mère de Jésus lui dit : « Ils n'ont pas de vin. »
4Mais Jésus lui répondit : « Que me veux-tu, femme ? Mon heure n'est pas encore venue. »
5Sa mère dit aux serviteurs : « Quoi qu'il vous dise, faites-le. »
6Il y avait là six jarres de pierre destinées aux rites juifs de purification  ; elles contenaient chacune de deux à trois mesures.
7Jésus dit aux serviteurs : « Remplissez d'eau ces jarres » ; et ils les emplirent jusqu'au bord.
8Jésus leur dit : « Maintenant puisez et portez-en au maître du repas. » Ils lui en portèrent,
9et il goûta l'eau devenue vin - il ne savait pas d'où il venait, à la différence des serviteurs qui avaient puisé l'eau -, aussi il s'adresse au marié
10et lui dit : « Tout le monde offre d'abord le bon vin et, lorsque les convives sont gris, le moins bon ; mais toi, tu as gardé le bon vin jusqu'à maintenant ! »
11Tel fut, à Cana de Galilée, le commencement des signes de Jésus. Il manifesta sa gloire, et ses disciples crurent en lui.
12Après quoi, il descendit à Capharnaüm avec sa mère, ses frères et ses disciples ; mais ils n'y restèrent que peu de jours.
Jn 2,1-12
 
Vidéo
La Bible en questions, du site biblique francophone interbible.org