21 mai: Solennité de l'Ascension
 
 
"Tout pouvoir m'a été donné au ciel et sur la terre"
 

• 1° lecture : Actes 1, 1-11 :
Depuis le jour de Pâques, la liturgie nous offre la méditation quotidienne d’une page du Livre des Actes des Apôtres ; aujourd’hui nous en avons l’introduction. Ce livre est à considérer comme le second tome d’une œuvre complète dont le premier élément est l’Evangile selon Saint-Luc. Après avoir rappelé ce que contient le premier tome (Ac 1, 1-2) Luc annonce le plan du second ; cependant, il ne le fait pas au style direct ; il laisse Jésus donner les consignes aux Douze que Luc nomme apôtres : être ses témoins à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie et jusqu’au bout de la terre. Ainsi le Seigneur de l’univers programme la mission confiée à ceux qu’il a choisis d’avance.
Pour cela ils recevront une force venue d’en haut : l’Esprit. La réalisation de ce don, c’est la Pentecôte que nous célébrerons dans dix jours (Ac 2).
Il est important de lier les deux récits parce qu’ils forment un ensemble. Dans l’histoire du prophète Élie au moment de sa mort (2 R 2), son disciple Élisée veut recevoir une double part de l’esprit de son maître. Pour cela, il lui faut, selon les instructions d’Élie (2 R 2, 10), le regarder pendant son ascension vers le ciel. Ce qui fut fait : Élisée regardant Élie enlevé par un char flamboyant reçu l’esprit de son maître et put ainsi poursuivre la mission prophétique de son grand devancier.
Luc s’appuie à plusieurs reprises sur ce rapport entre les deux prophètes pour présenter Jésus et Pierre.
Le récit de l’Ascension de Jésus est donc une étape essentielle entre la résurrection de Jésus et le don de l’Esprit : contempler le Ressuscité dans sa totale seigneurie pour recevoir de Lui son Esprit et anticiper maintenant la douceur de son Règne de miséricorde et de vérité.

• Psaume 46 (47), 2-3, 6-7, 8-9 :
Comment tenir dans la contemplation du Ressuscité dans son ascension comme nous y invite la première lecture ? Le psaume proposé nous y aide en nous appelant à la louange. Par son Ascension, le Seigneur Jésus réalise bien la royauté que son Père lui confie. Nos chants sont d’ores et déjà une manière d’y être associés.

• Évangile : Matthieu 28, 16-20 :
La première lecture est constituée de l’introduction des Actes des Apôtres, l’Évangile quant à lui constitue la finale du récit que nous offre Matthieu et que nous lisons toute l’année, chaque dimanche. Le Seigneur apparaît une dernière fois sur une haute montagne en Galilée.
Il n’y a pas de cohérence chronologique dans l’ensemble des récits des apparitions présentés par les quatre évangélistes. Chacun d’entre eux choisit de raconter ce qui vient nourrir son projet et sa théologie. Il y a longtemps que les historiens ont renoncé à mettre de l’ordre chronologique dans ces récits. Il est déjà difficile, mais pas impossible, de suivre la trace de Jésus de Nazareth avant sa mort sur la croix ; après sa résurrection, alors qu’il est affranchi des conditions d’espace et de temps… C’est mission impossible. Tant mieux !
Pour comprendre l’intention de Matthieu, il est possible de suivre la piste de la symbolique qu’il accorde à la montagne dans son récit : sept épisodes majeurs ont lieu sur une montagne. Ils peuvent se classer en deux parts. La première série peut être dite lumineuse : le sermon sur la montagne (Mt 5 – 7), la multiplication des pains (Mt 14, 23), la transfiguration (Mt 17, 1). Trois épisodes qui manifestent la puissance et la Seigneurie de Jésus. La seconde série est celle du combat : la tentation (Mt 4, 8), Gethsémani (Mt 26, 30), le Golgotha (Mt 27, 33). Ces deux lignes se suivent aisément. Elles convergent toutes deux vers la haute montagne de Galilée, la septième, dont parle le texte de ce jour. Dans ce récit, il y a la victoire du ressuscité (première série) mais il y a les traces du combat : ils ne sont plus douze mais onze et portent encore en eux leur peine à croire. Pour que la victoire soit totale, Jésus Seigneur confie aux disciples le soin d’annoncer ce qu’ils ont du mal à croire et qu’ils croiront d’autant mieux qu’ils l’annonceront.




On trouvera des pistes d'approfondissement pour la deuxième lecture (Ephésiens 1,17-23) ainsi que de brèves citations d'auteurs spirituels d'hier et d'aujourd'hui dans les Fiches Dominicales (Année A/ 2019-2020). Ceux qui préparent la liturgie y trouveront aussi des idées pour une mise en œuvre et des pistes pour l'homélie.
 
 
Vidéo
La Bible en questions, du site biblique francophone interbible.org