206
Beaude Pierre-Marie
Récits de la Bible
2-07-508164-6
Récits de la Bible
Recension
 
Commencer
 
 

Récits de la Bible
Traduits et adaptés par Pierre-Marie Beaude

« Folio Junior – Textes classiques », Gallimard Jeunesse, Paris, 2017, 176 p., 4,90 €

Quelle Bible offrir à un enfant qui aime lire ? On trouve en abondance des sélections et adaptations du texte, des bibles illustrées, des bandes dessinées plus ou moins librement adaptées… mais il n’est pas rare que ces ouvrages déçoivent celui qui connaît et aime la Bible, car il n’y retrouve pas la saveur précise du texte qu’il connaît par ailleurs. La Bible n’est-elle pas un texte qui, par lui-même, parle, malgré ou plutôt à travers ses aspérités ? Bien des adaptations ne cherchent-elles pas à dire un peu autre chose que ce message exigeant à recevoir ? On ne peut alors qu’admirer et recommander le livre de Pierre-Marie Beaude (P.-M.B.). Ce bibliste chevronné avait déjà collaboré avec les éditions Gallimard Jeunesse pour adapter l’épopée de Gilgamesh ; à côté de sa bibliographie strictement universitaire, il avait déjà publié plusieurs romans pour la jeunesse.

P.-M. B. a ici choisi quinze récits bibliques, qu’il a traduits et légèrement adaptés : la création, Adam et Ève, Joseph, Samson, Esther, Jonas, etc. Il se permet quelques gloses, sauts, déplacements de versets, mais avec un seul objectif : rendre accessible le sens littéral du récit biblique, sans jamais en résoudre les problèmes d’interprétation (à Babel, Yahvé dit « brouillons leur langue pour qu’ils ne se comprennent plus », sans expliciter davantage ses motivations) ni édulcorer les scandales (Dieu demande à Abraham de sacrifier son fils unique). La traduction n’hésite pas à rendre la force poétique de certains vocables hébreux, davantage que les traductions usuelles  (« Mais Yahvé envoya des vents hurleurs » rend littéralement le verbe hètîl de Jon 1,4 ; « Alors Dieu fit pousser près de la cabane un bel arbre nommé kikaïon » pour Jon 4,6). Quelques notes expliquent les mots, expressions, ou coutumes difficiles (ainsi, en Gn 11,29, une note rapporte que plus loin, « Abram deviendra Abraham » ; explication du rituel du sacrifice des animaux pour Gn 11,9 ; etc.).

Le livre se termine par un « carnet de lecture ». D’abord une série de questions/réponses permet d’expliquer ce qu’est la Bible, d’une manière qui aidera les jeunes lecteurs à comprendre ce qu’ils viennent de lire et à se situer face à leurs amis de différentes religions. Ensuite vient une brève interprétation du sens de chacun des quinze récits traduits. La langue est simple et les explications claires ; seule une grande érudition permet d’atteindre un tel résultat.

Signalons aussi les qualités matérielles du livre : d’un coût modique, sa typographie est claire et son format agréable à tenir en mains, même pour un enfant. Un livre que les adultes offriront avec plaisir aux enfants, donc… Et l’on imagine sans peine que, avant de l’envelopper de papier cadeau, ils le liront jusqu’à la dernière page, captivés par la qualité du texte ! 

• Erwan Chauty

Niveau de lecture: aisé

 
 
Vidéo
La Bible en questions, du site biblique francophone interbible.org