954
Paraboles de Jésus
273
Prévost Jean-Pierre
Les paraboles de Jésus. Un trésor à redécouvrir
 
 
Recension du livre de Jean-Pierre Prévost : "Les paraboles de Jésus. Un trésor à redécouvrir", par Erwan Chauty
 

Jean-Pierre Prévost
Les paraboles de Jésus. Un trésor à redécouvrir
Bayard, 2016, 245 p., 18,90 €

Dans cet ouvrage riche et abordable, Jean-Pierre Prévost (J.-P.P.) invite à redécouvrir vingt paraboles évangéliques, que chacun connaît par la caté­chèse et les lectures de la messe du dimanche. Il commence par les deux paraboles expliquées par Jésus lui-même, le semeur et l’ivraie, puis regroupe les suivantes par thèmes : pauvres et riches, trésor, amour et com­passion, pardon et miséricorde, invités au festin, prière, vigne et vignerons, berger, retour du Christ, bâtir sur le roc.

Ce livre parvient à être acces­sible et utile au plus grand nombre tout en apportant des connaissances exégétiques qui manquent souvent au grand public. Chaque chapitre com­mence ainsi par le texte d’une parabole. Viennent ensuite deux ou trois questions pour la réflexion personnelle : « Ai-je accueilli le message du Christ comme un bloc de doctrines ina­movible ou comme une humble semence à faire croître ? » ; « Qui est, dans mon entourage, cette brebis que je peux soutenir sans conditions ? » ; « Ai-je déjà connu la joie d’un pardon sem­blable à celui que le fils prodigue reçoit de son père ? ». On trouve alors un commentaire propre­ment exégétique de la parabole, nourri d’études de vocabulaire, d’attention à la logique du récit, de comparaison synoptique, d’échos de l’Ancien Testament. Le chapitre se termine par un texte assez libre, sous forme poétique, dans lequel J.-P.P. offre son interprétation person­nelle, sans hésiter à faire réfé­rence à la situation actuelle de l’Église : il mentionne l’écologie, Vatican II, le Pape François… On trouve aussi, répartis au long du livre, une dizaine d’en­cadrés qui traitent de questions transversales : les paraboles de l’Ancien Testament, les para­boles rabbiniques, l’observa­tion de la nature, etc. Des réfé­rences bibliographiques, plutôt exigeantes, sont données pour poursuivre la réflexion.

L’ensemble est riche et de grande qualité. On perçoit chez J.-P.P. l’heureuse association de l’expérience pastorale et du travail exégétique ; la démarche montre l’enrichissement mutuel qui naît de la rencontre entre ces champs trop souvent disjoints. Peut-être, toutefois, aurait-il fallu expliciter plus nettement la distinction des régimes du discours, entre le commentaire exégétique qui vise à faire par­ler le texte évangélique, et les questions de réflexion et les morceaux poétiques en fin de chapitre, où l’auteur s’exprime librement pour appliquer les paraboles au monde d’au­jourd’hui : on aurait ainsi mieux perçu la part d’indétermination que garde chaque parabole, laissant à chaque auditeur ou lecteur la liberté d’en inventer les liens à sa propre vie.
                                                                                            Erwan Chauty

Recensin parue dans les Cahier Évangile n° 180

 
Jérusalem: l'entrée du St Sépulcre
 
Vidéo
La Bible en questions, du site biblique francophone interbible.org