1637
Cultes polythéistes
1286
Empire romain
90
Baslez Marie-Françoise
Suppl. au n° 180. Des concurrents du christianisme ? Les cultes polythéistes dans l'Empire romain
Gros plan sur
 
Approfondir
 
Quels sont les cultes païens présents dans l'Empire romain dont le christianisme aurait fini par triompher ?
 

Si le monde antique n’était pas devenu chrétien, que serait-il devenu ? Depuis le XIXe siècle, les spécialistes débattent. Pour certains, nous aurions pu être des dévots de Mithra ou du dieu Soleil (Sol Invictus) ou suivre des cultes venus d’Orient envers Dionysos ou Cybèle, la « Mère des dieux ». D’autres retiennent la figure de l’homme divin, le théios anèr (exemple : Apollonios de Tyane).

Les concurrents étaient nombreux mais aucun système reli­gieux n’a réussi à cumuler les trois atouts du christianisme : un corpus de doctrine à la fois complexe et résumable en quelques formules simples, la vocation à recruter toutes les composantes de la société romaine (hommes et femmes, esclaves et hommes libres, classes populaires et élites intel­lectuelles), et enfin le soutien d’un pouvoir impérial cher­chant à unifier les populations diverses qui le composaient.

Pourquoi alors cette impression d’une concurrence ? Deux raisons opposées l’expliquent. D’une part, les apologistes chrétiens l’évoquent pour mobiliser les troupes et convaincre du sérieux de leur doctrine. D’autre part, depuis le xixe siècle, des historiens critiques du christianisme y virent l’occasion de contester l’histoire officielle de l’Église. Celle-ci n’était pas une marche triomphale voulue par la Providence car le monde était passé à deux doigts de demeurer païen !

S’il faut renoncer à ces explications, il ne faut certes pas abandonner l’étude des religions de l’Antiquité tardive. Elle permet non seulement de rendre justice au bouillon­nement religieux de l’époque, bien loin d’un paganisme « en fin de course » qu’on présente parfois, mais aussi de repérer comment paganisme et christianisme se sont souvent influencés intellectuellement. Ce à quoi s’attache ce dossier constitué par Mme Marie-Françoise Baslez que nous remercions chaleureusement.

 

Supplément au Cahier Évangile n° 180, Des concurrents du christianisme ? Les cultes polythéistes dans l’Empire romain
64 pages, SBEV / Éd. du Cerf,  2017, 12 euros.
Textes présentés par
Marie-Françoise Baslez


SOMMAIRE
p. 3 – L’actualité de la recherche

p. 8 – I – Les cultes hénothéistes
Isis, la « déesse aux dix mille noms »
Cybèle, la Grande Mère
Mithra, du dieu invincible au dieu suprême

p. 24 – II – Entre le thyrse, le soleil et la croix : des cultes en interférence
Les cultes dionysiaques
Le culte du Soleil divinisé

p. 39 – III – Les cultes à mystères
Une évolution générale de la religiosité
Mythes et rites de mort et de renaissance

p. 50 – IV – Le culte des « hommes divins »
Apollonios de Tyane, un alter ego tardif de Jésus ?
Les charismes divinisants
La déification par l’apothéose

p. 60 – Conclusion  Lire cette conclusion

 

p. 61 – Poursuivre l'étude

p. 62 – Origine des textes et des traductions

p. 63 – Auteurs antiques cités

 
 
Vidéo
La Bible en questions, du site biblique francophone interbible.org