343
Saint Paul
429
Witherup Ronald D.
101 questions et réponses sur Paul de Tarse
2873243807
101 questions et réponses sur Paul de Tarse
Recension
 
Commencer
 
Recension du livre de Ronald D. Witherup : "101 questions et réponses sur Paul de Tarse", par Christophe Raimbault
 

Ronald D. Witherup, p.s.s
101 questions et réponses sur Paul de Tarse
traduit de l’anglais par Guy Vanhoomissen
Lumen Vitae, « Écritures » n°16, 2010, 208 p., 22 €

Voilà un ouvrage de vulgarisation sur Saint Paul clair et facile d’utilisation. Ronald D. Witherup (R.W.), prêtre de Saint-Sulpice, enseignant en Écritures Saintes aux États-Unis, adopte la méthode des questions-réponses pour faire découvrir Saint Paul et sa pensée, en en respectant le sérieux et la complexité théologique. L’édition en anglais date de 2003. Les 101 questions/réponses sont complétées d’une « petite bibliothèque paulinienne » par Jean Radermakers, sorte de bibliographie paulinienne commentée et par thème ou « tableau » qui présente une « palette étonnante et variée » en 15 pages.

Les 101 questions/réponses sont organisées en sept grands « domaines », de plus en plus complexes sur la vie de Paul puis sur sa théologie et son éthique. R.W. est parti de questions surgies à l’occasion de prédications et d’enseignements. Cela donne un côté « grand public », vivant et pédagogique. Chacun pourra s’y retrouver et y trouver des pistes pour colmater ses appréhensions et incompréhensions sur Saint Paul. R.W. donne aussi des conseils pour lire Paul (p. 180). Il se veut humble dans son projet. Il affirme que, si le format questions/réponses est risqué et connoté, en revanche il y voit un genre littéraire utile pour donner non pas des affirmations, mais des orientations, dans une démarche « catholique romaine assumée », avec une ouverture œcuménique.

L’ouvrage dédié à Raymond E. Brown aborde tour à tour : 1- La vie et le ministère de Paul ; 2- La personnalité de Paul ; 3- Les communautés et les collaborateurs de Paul ; 4- Les lettres de Paul ; 5- La théologie paulinienne ; 6- L’éthique paulinienne ; 7- L’héritage de Paul.

Une fois la surprise passée, on se rend compte que le genre questions/réponses s’avère effectivement utile pour le projet de R.W. Cela lui permet d’aborder de nombreuses questions pleines de bon sens que tout un chacun porte inévitablement. Par exemple, « Le dimanche, durant la liturgie, on entend souvent des extraits des lettres de Saint Paul. Ce ne sont pas des textes faciles. Pourquoi les lire si souvent ? » (n°1). « Que représente la fameuse ‘écharde dans la chair’ ? » (n°22). « Pourquoi Paul a-t-il écrit des lettres et non pas un Évangile ? » (n°38). « Je suis un peu perdu devant les différents termes utilisés par Paul. Il parle de salut, de rédemption, de justification, de glorification et d’exaltation. Fondamentalement, ne s’agit-il pas de la même chose ? » (n°71). « Que signifie pour Paul les termes ‘chair’ et ‘esprit’ ? » (n°84). « Comment interpréter Paul aujourd’hui ? Son message est-il actuel ? » (n°101).

En peu de lignes, il est impossible à R.W. de traiter à fond chacune des questions. Mais il réussit l’exploit de poser la question et d’en donner des pistes de réponses souvent bien renseignées et documentées, en tout cas bien remises dans leur contexte littéraire et historique. Bien sûr, on ne doit pas s’attendre à des argumentations théologiques ou exégétiques développées. Par exemple, la centralité de la croix dans la théologie de Paul n’est pas insistante : elle n’arrive qu’au n°61. On peut noter l’imprécision de l’expression « Christ, Nouvel Adam », (pages 109, 110, 111 et 142), alors que l’expression ne figure pas chez Paul. Le « dernier Adam », en citant 1 Co 15,45, n’apparaît qu’à la page 112. On note également que le thème de l’agapè est abordé dans la partie de l’éthique paulinienne, mais pas dans la partie théologique. Cela affaiblit cette thématique. On appréciera aussi l’extrême prudence de R.W. sur des questions comme celle de l’homosexualité (n°86), ou celle des rapports entre femmes et maris et sur l’interprétation de Ep 5, (n°88 : « Paul n’est-il pas sexiste ?... »).

Quoi qu’il en soit, sans s’attendre à un ouvrage d’exégèse ou de théologie, celui qui cherche à entrer dans la lecture des lettres de Paul ou qui porte tout simplement des questions de bon sens sur Paul et ses écrits, trouvera ici de bonnes pistes de réponses à ses questions, comme des clefs utiles pour ouvrir les portes de la pensée paulinienne avant d’y pénétrer plus avant.

                                                                                         Christophe Raimbault

Recension parue dans le Cahier Évangile n° 179.

 

 
 
Vidéo
La Bible en questions, du site biblique francophone interbible.org