581
Evangile de Luc
399
Singer Christophe
L’évangile de Luc, annonce de la conversion
2354792411
L'évangile de Luc, annonce de la conversion
Recension
 
Commencer
 
Recension du livre de Christophe Singer : "L'évangile de Luc, annonce de la conversion", par Michel Berder.
 

Christophe Singer
L’évangile de Luc, annonce de la conversion
« Au fil des Écritures », Éd. Olivétan, 2015, 128 p., 14 €

Auteur d’articles d’exégèse du Nouveau Testament et d’une thèse sur l’évangile de Luc, Christophe Singer (C.S.), pasteur de l’Église protestante unie de France, enseigne la théologie pratique à la Faculté protestante de Montpellier.

Dans ce bref volume, il invite à une lecture attentive du récit évangélique de Luc en choisissant comme fil directeur la manière dont le texte offre un point de vue original sur la notion de conversion. Une première partie (chap. 1 et 2) est consacrée à des repérages d’ordre général sur le projet de Luc et sur le vocabulaire qu’il utilise pour parler de la conversion (racines grecques epistrephôet metanoeô). Au passage, sont signalées les difficultés rencontrées par les traducteurs pour faire saisir les nuances liées à cette terminologie.

En prenant appui sur des travaux traitant de la communication, C.S. insiste sur le langage du changement et la notion de recadrage, consistant à « changer de pensée ». À la lumière de ces observations, il propose des points d’attention pour lire quelques textes au fil du récit de Luc. C’est la partie la plus importante du livre (chap. 3 à 9). Dans la liste retenue figurent des scènes concernant « la conversion de Jésus », des paraboles comme celles qui sont regroupées en Lc 15 et aussi des rencontres qui se présentent comme des « conversions manquées » (Lc 13,1-5 ; Lc 16,19-31).

La dernière séquence analysée est le dialogue entre le crucifié et les malfaiteurs (Lc 23,32-43). En finale, le chapitre 10 propose une reprise synthétique de la perspective développée, selon laquelle l’évangile de Luc constitue une « annonce de la conversion » en tant qu’œuvre de la parole, plutôt qu’un appel à la conversion. C.S. précise : « La conversion véritable consiste à abandonner toute mon existence à la grâce de Dieu. »

Pour ses qualités pédagogiques, cet ouvrage peut être recommandé à toute personne qui s’intéresse à l’œuvre de Luc. Le style est alerte. C.S. se montre volontiers provocateur, lançant quelques pointes visant des positions transmises comme des « évidences » dans des prédications, des énoncés dogmatiques ou des commentaires historico-critiques. Il met engarde contre des traductions qui tendent à gommer les aspérités du texte évangélique. Le chapitre 2, qui comporte des remarques plus techniques, réclame du lecteur un effort particulier.

                                                                                           Michel Berder
Niveau de lecture : aisé

Recension parue dans le Cahier Évangile n° 173.

 

 
 
Vidéo
La Bible en questions, du site biblique francophone interbible.org