347
Disciple
571
Evangile de Marc
161
Jérusalem
381
Fabre Jean-Philippe
Le disciple selon Jésus, Le chemin vers Jérusalem dans l'évangile de Marc
Recension
 
Approfondir
 
Recension du livre de Jean-Philippe Fabre : "Le disciple selon Jésus, Le chemin vers Jérusalem dans l'évangile de Marc", par Sylvie de Vulpillières.
 

Jean-Philippe Fabre
Le disciple selon Jésus, Le chemin vers Jérusalem dans l’évangile de Marc
« Le livre et le Rouleau », n° 45, Lessius, Bruxelles, 2014, 376 pages, 29,50 €

Les études exégétiques sur la place des disciples dans l’évangile de Mc sont nombreuses mais peu utilisent l’approche narrative pour suivre pas à pas leur itinéraire. Jean-Philippe Fabre (J.-P.F.) la propose avec méthodologie et pédagogie pour analyser leur parcours à la lumière de l’enseignement de Jésus. Après une introduction qui expose les enjeux de cette approche narrative, les étapes de l’itinéraire proposé et la définition de quelques termes techniques, quatre parties sont présentées.

La première étudie les huit premiers chapitres afin de dégager quelques éléments narratifs dominants et voir comment sont décrits les disciples. Par qui leur caractérisation ou construction de leur personnage est-elle faite ? Est-elle positive ou négative ? Comment le lecteur est-il conduit à réagir face à leur incompréhension ? Peut-il ou non s’identifier aux disciples ?

La deuxième partie étudie en détail la section du chemin (8,27–10,52) structurée par les trois annonces de la Passion dont J.-P.F. analyse le contenu et la fonction dans l’enseignement de Jésus aux disciples. Des tableaux ponctuent l’analyse et explicitent les nombreuses mises en parallèle des épisodes et leur enchainement dynamique. En quoi la confession de Pierre va-t-elle modifier les relations entre le protagoniste Jésus et ceux qui le suivent ? Comment Jésus réagit-il face à l’incapacité des disciples à comprendre son enseignement ? Quel itinéraire leur propose-t-il ? Il s’agit de découvrir dans cette section le portrait du disciple que Jésus dessine.

Dans la troisième partie, l’étude se centre sur Mc 10,46-52 qui ressaisit la thématique de la suivance développée en 8,27–10,45 et étudie le personnage de Bartimée, l’aveugle de Jéricho présenté par Mc comme le disciple qui se met à la suite du maître. Les traits de ce disciple reprennent les caractéristiques proposés par Jésus tout au long de la section du chemin. Bartimée est donné comme figure parfaite d’anagnorisis (« reconnaissance ») avant la Passion et oblige le lecteur à reconsidérer sa propre identification aux disciples et à s’interroger sur sa propre relation avec Jésus.

La quatrième partie s’appuie sur les résultats des analyses précédentes pour répondre aux questions suivantes : Qu’est-ce que Jésus attend de ses disciples et en particulier des Douze ? Comment les forme-t-il ? Quel exemple leur donne-t-il ? Quel est le rôle narratif de l’incompréhension des disciples ? Quel rôle jouent les quatre personnages mineurs mais essentiels, l’aveugle de Bethsaïde, le père de l’enfant épileptique, l’homme riche et Bartimée, l’aveugle de Jéricho ? En définitive à quoi le lecteur est-il invité ? Un des intérêts essentiels de ce parcours de tout l’évangile de Mc réside dans le rapport entre le lecteur et les personnages des disciples que J.-P.F. établit avec rigueur et pertinence.

                                                                                         Sylvie de Vulpillières
Niveau de lecture : Moyen

Recension parue dans le Cahier Évangile n° 171.

 

 
 
Vidéo
La Bible en questions, du site biblique francophone interbible.org