252
Bible
1509
Condition humaine
8
Debergé Pierre
Un peu moindre qu’un dieu, Bible et condition humaine
2227485952
Un peu moindre qu'un dieu, Bible et condition humaine
Recension
 
Approfondir
 
Recension du livre de Pierre Debergé : "Un peu moindre qu'un dieu, Bible et condition humaine", par Paul Agneray.
 

Pierre Debergé
Un peu moindre qu’un dieu, Bible et condition humaine
Éd. Bayard, Paris, 2012, 440 p., 19 €

L’Écriture nous révèle qui est Dieu et, tout autant, qui est l’homme et quel est le sens de son existence ; mais cela n’est pas évident pour tout le monde… Eh bien, P. Debergé, ancien recteur de l’Institut catholique de Toulouse, nous livre ici un petit traité d’anthropologie biblique. Sa question de départ est : « La Bible s’intéresse-t-elle à ce que nous vivons ? Certes, elle parle de Dieu et de Jésus, mais peut-elle apporter un éclairage, et lequel, sur ce qui préoccupe légitimement les gens du xxie siècle ? Ses textes ne sont-ils pas trop archaïques, trop déconnectés pour nous concerner ? »

En réponse, il aborde successivement les thèmes de la création (« les bienfaits de la différence »), de la liberté, enjeu véritable de la fameuse histoire de la « pomme », de la fraternité, souvent valorisée, mais souvent aussi mise à mal. Il affronte le scandale de la violence, particulièrement quand il semble que Dieu en est le promoteur. Il parle aussi du sens du travail et du repos, de l’amour et de la sexualité, des différentes modalités du pouvoir dans la société et dans l’Église. Il souligne l’aspect positif, mais aussi les dangers de la richesse et le sens réel de la pauvreté. Il traite encore de la priorité donnée par la Bible à la vie, d’abord la vie ici-bas avant que l’on parle de vie éternelle. Il réfléchit enfin sur la terrible énigme de la souffrance de l’innocent.

Chaque chapitre commente une sélection de textes de l’A.T. (Torah, Prophètes, Sapientiaux), puis s’arrête sur le message de Jésus et celui de Paul, avec éventuellement des allers et retours. Il n’évite pas les questions douloureuses, mais corrige bien des idées reçues, caricatures issues d’une lecture trop simpliste des textes. Prenons un seul exemple : scruter les premiers chapitres de la Genèse pour y découvrir le sens de la relation homme-femme dans le projet divin est une chose ; examiner à travers l’histoire biblique quelle fut effectivement la place de la femme en est une autre… Bref il fait voir la pertinence de l’éclairage biblique sur chacune des questions abordées, y compris des questions aujourd’hui aussi brûlantes que le gender ou les menaces de dérives identitaires et sécuritaires.

La lecture est aisée, l’écriture limpide ; on passe sans difficulté de l’Ancien au Nouveau Testament et vice versa. Comme le livre est destiné à un large public, on n’y trouve pas de développements érudits ni de bibliographie savante, mais un index scripturaire ainsi que quelques notes de bas de page fort intéressantes (mais réservées à des lecteurs jeunes ou munis de très bonnes lunettes). L’ouvrage aidera les biblistes chevronnés mais on a aussi envie de le conseiller à des étudiants en théologie ou tout simplement à des personnes, chrétiennes ou non, désireuses de découvrir le message de la Bible.

                                                                                                 Paul Agneray
Niveau de lecture : exigeant

Recension parue dans le Cahier Évangile n° 167.



 
 
Vidéo
La Bible en questions, du site biblique francophone interbible.org