1508
Poétique hébraïque
373
Schokël Luis Alonso
Manuel de poétique hébraïque
2-87299-235-5
Manuel de poétique hébraïque
Recension
 
Approfondir
 
Recension du livre de Luis Alonso Schökel : "Manuel de poétique hébraïque", par Elena Di Pede.
 

Luis Alonso Schökel
Manuel de poétique hébraïque
traduit du castillan par Maurice Gilbert
« Le livre et le rouleau » n°41, Lessius, Bruxelles, 2013, 288 p., 29,50 €

Lire et comprendre un poème n’est pas chose facile, c’est bien connu, surtout dans une langue qui échappe à la plupart des lecteurs modernes. Ce manuel dû à un célèbre professeur de l’Institut biblique pontifical décédé en 1998, relève brillement le défi d’initier les non hébraïsants à l’art poétique biblique dans ses multiples aspects et procédés. Un chapitre fort intéressant retrace l’histoire de la théorisation de la poétique hébraïque. On y apprend qu’il s’agit là d’une activité qui voit le jour essentiellement à partir du moment où l’on prend conscience de la valeur littéraire et poétique de la Bible, c’est-à-dire lorsque l’on reconnaît à la Bible sa pleine et entière valeur de littérature et non plus seulement son caractère sacré. En dix chapitres, l’auteur décrit ensuite avec force détails et exemples les différents genres poétiques ainsi que les divers procédés qui composent la poésie et auxquels il faut être attentifs pour entrer pleinement dans ce monde particulier. Nous sommes ainsi introduits aux questions de sonorité, de rythme, de parallélisme, de synonymie, de répétition, de mérisme, aux antithèses et aux expressions polaires, aux images et aux figures, mais aussi au procédé stylistique qui fait qu’un poème peut se donner à lire comme un dialogue ou comme un monologue ainsi qu’à la question du développement et de la composition du poème.

L’ouvrage est dense, riche et passionnant. Il est émaillé de nombreux exemples qui servent à théoriser un procédé mais aussi à l’illustrer. Les lecteurs non hébraïsants apprécieront tout particulièrement le fait que les exemples bibliques leur sont proposés dans une traduction qui respecte l’hébreu et son rythme propre mais qui – on en saura gré au traducteur de l’ouvrage – est aussi fort attentive au français. De plus, là où c’est nécessaire pour des questions d’assonance et de sonorité, une translittération de l’hébreu est proposée, toujours avec un même souci de clarté. Grâce à cet ouvrage, les lecteurs francophones peuvent enfin s’initier avec finesse à l’art littéraire déployé dans la poésie hébraïque.

                                                                                           Elena Di Pede
Niveau de lecture : exigeant

Recension parue dans le Cahier Évangile n° 167.

 

 
 
Vidéo
La Bible en questions, du site biblique francophone interbible.org