901
Bible chrétienne
La Bible chrétienne
Gros plan sur
 
Commencer
 
Au cours du 1er et du 2e siècle de notre ère, les chrétiens ont constitué la liste de leurs écritures sacrées : l'Ancien et le Nouveau Testament.
 

Différemment des Juifs, les chrétiens ont constitué au cours du 1er et du 2e siècle de notre ère, leur liste des écritures sacrées, les répartissant en deux parties : l'Ancien et le Nouveau Testament. Le mot ''ancien'' signifie ici ''premier'' et donc ''vénérable''. Le mot ''testament'' vient du latin ''testamentum'', alliance. En effet, pour les chrétiens, l'alliance entre Dieu et les hommes est une histoire en deux moments : la première ou ''ancienne'' alliance passée avec le peuple d'Israël – qui n'est pas abolie – et la ''nouvelle'' alliance conclue grâce à Jésus Christ.


L'Ancien Testament comprend plus de livres que la Bible juive. Reprenant pour une grande part les ouvrages de la Septante, il garde des textes influencés par la culture grecque et que les rabbins à Yavneh avaient écartés ; plus tard les catholiques les appelleront ''deutérocanoniques'', c'est-à-dire ''admis dans le canon dans un deuxième temps'' par opposition aux autres livres, les ''protocanoniques'' admis par tous, Juifs et chrétiens.

Voici la liste des 46 livres de l'Ancien Testament. L'usage chrétien l'avait constituée avant le 3e siècle de notre ère en s'inspirant de la Septante. Elle a été popularisée grâce à la traduction latine de la Bible par St Jérôme (la ''Vulgate'') au début du 5e siècle, mais elle n'a été officialisée qu'en 1546, par le Concile de Trente.

- Pentateuque : Genèse, Exode, Lévitique, Nombres et Deutéronome

- Livres historiques : Josué, Juges, Ruth, 1 et 2 Samuel, 1 et 2 Rois, 1 et 2 Chroniques, Esdras, Néhémie, Tobie, Judith, Esther (avec compléments), 1 et 2 Maccabées

- Livres poétiques et sapientiaux : Job, Psaumes, Proverbes, Ecclésiaste (= Qohélet), Cantique des cantiques, Sagesse, Ecclésiastique (= Siracide)

- Livres prophétiques : Isaïe, Jérémie (+ Lettre de Jérémie), Lamentations, Baruch, Ezéchiel, Daniel (avec compléments), Osée, Joël, Amos, Abdias, Jonas, Michée, Nahum, Habacuc, Sophonie, Aggée, Zacharie, Malachie

En fait, cette liste est celle des orthodoxes et des catholiques. Les protestants, à partir du 19e siècle surtout, ont retiré 7 livres considérés comme moins importants puisqu'ils sont absents de la Bible juive. Il s'agit d'œuvres poétiques ou sapientiales :Tobie, Judith, 1 et 2 Maccabées, Sagesse, Siracide ( = Ecclésiastique), Baruch; de plus, les livres d'Esther et de Daniel ont été ''nettoyés'' de leurs additions grecques. Les protestants jugent néanmoins ces textes ''profitables à lire'' et les appellent ''apocryphes'' ; les catholiques préfèrent leur donner le nom de ''deutérocanoniques''.


Le Nouveau Testament n’est pas contemporain de Jésus de Nazareth. La foi chrétienne, basée sur la mort et la résurrection de Jésus Christ, s’est d'abord transmise oralement. Les premiers écrits sont les lettres de Paul, rédigées à partir de l'an 50, une vingtaine d'années après la crucifixion de Jésus. Les évangiles sont écrits à partir des années 65-70, lorsque les apôtres disparaissent et que la mémoire menace de se perdre.

Une liste de 27 écrits – ou ''livres'' – du Nouveau Testament s'est peu à peu fixée vers fin du 2e siècle. Elle n'a été officialisée qu'en 1546 par le Concile de Trente : c'est le ''canon'' (d'un mot grec qui signifie ''règle, mesure''). L'usage des Églises a déterminé les écrits qui paraissaient inspirés par Dieu et nécessaires pour ''réguler'' la vie chrétienne. Certains livres qui n'avaient pas ces caractéristiques ont été écartés ; on les appelle ''apocryphes'' (i.e. ''cachés'' ; ainsi l'Évangile de Thomas, l'Apocalypse de Pierre ou le Protévangile de Jacques…).

Voici la liste des 27 livres du Nouveau Testament :

- Évangiles de Matthieu, Marc, Luc, Jean
- Les Actes des Apôtres (2e partie de l'œuvre de Luc)

- Les épîtres de Paul (du latin ''épistola'', lettre) ou attribuées à Paul : Épître aux Romains, aux Corinthiens (1 et 2), aux Galates, aux Éphésiens, aux Philippiens, aux Colossiens, aux Thessaloniciens (1 et 2), à Timothée (1 et 2), à Tite, à Philémon

- Épître aux Hébreux

- Épîtres ''catholiques'' (= universelles) : Épître de Jacques, de Pierre (1 et 2), Jean (1, 2 et 3), Jude

- L'Apocalypse

 
 
Vidéo
La Bible en questions, du site biblique francophone interbible.org