946
Citations
595
Nouveau Testament
891
Psaumes
170
Vesco Jean-Luc
Le Psautier de Jésus. Les citations des Psaumes dans le Nouveau Testament
2204098493
Le Psautier de Jésus. Les citations des Psaumes dans le Nouveau Testament
Recension
 
Approfondir
 
Par Jean-Luc Vesco
 
Jean-Luc Vesco
Le Psautier de Jésus. Les citations des Psaumes dans le Nouveau Testament

2 vol., « Lectio Divina » nos 250 et 251, Le Cerf, Paris, 2012, 769 p., 56 €.

Après avoir rédigé un important commentaire du recueil des 150 psaumes de la Bible hébraïque, sous le titre Le Psautier de David traduit et commenté, (Le Cerf, 2006, voir CE n° 141, p. 137-139), le P. Jean-Luc Vesco, qui a été, entre autres, directeur de l’École biblique et archéologique française de Jérusalem, livre ici une étude approfondie portant sur la manière dont le N.T. renvoie aux psaumes.

Une introduction et un premier chapitre intitulé « De l’Ancien au Nouveau Testament » lui permettent de préciser son projet et de l’inscrire dans une perspective plus large, traitant, notamment, de l’attente juive au temps du Christ, de la présentation de Jésus Messie, de la constitution du canon des Écritures, de la place du renvoi aux Écritures dans le N.T. L’essentiel de l’ouvrage consiste dans un examen systématique des références psalmiques que l’on peut repérer dans les textes néotestamentaires. Ces derniers sont répartis en huit ensembles : les épîtres pauliniennes, chacun des quatre évangiles (avec les Actes des apôtres), l’épître aux Hébreux, les épîtres catholiques et l’Apocalypse. Pour chaque écrit un sous-titre fait ressortir l’orientation principale mise en relief par l’analyse du texte. Ainsi, pour l’épître aux Philippiens : « L’exaltation du nom du Seigneur » ; pour l’Évangile selon Marc : « Le mystère déconcertant d’un messie rejeté et exalté » ; pour l’Apocalypse, « La victoire du Témoin ». Lorsque c’est possible, les dossiers distinguent : citations explicites, citations implicites, thèmes ou expressions psalmiques. En fin de parcours, une conclusion générale d’une quinzaine de pages évoque l’importance du Psautier dans les premiers siècles de la tradition chrétienne et propose des réflexions sur la relation entre sens littéral et sens plénier.

Sur un sujet important et complexe, cet ouvrage apporte à la fois des réflexions de synthèse fort utiles et de précieuses analyses de détail. Les positions présentées sont argumentées et équilibrées (par exemple, les dernières pages comportent des mises en garde concernant certains excès de la pratique de l’allégorie ou du recours à un « symbolisme intempérant »). L’auteur reconnaît lui-même que certaines questions restent ouvertes. Il insiste à la fois sur l’importance de la tradition juive pour comprendre le N.T. mais aussi sur l’originalité de la relecture christologique opérée par les disciples de Jésus, en référence à leur maître. L’ensemble est présenté avec clarté. La qualité de l’information livrée au lecteur se vérifie dans la richesse de quelques notes bibliographiques judicieusement placées en fonction des textes étudiés et des thèmes abordés. La consultation de l’ouvrage est facilitée par une table des matières suffisamment détaillée et par un bref index thématique. On appréciera aussi le fait que chaque chapitre s’achève par un tableau reproduisant une liste des références psalmiques placées dans l’ordre de leur apparition dans le texte étudié. L’une des qualités de la recherche menée est le respect de la perspective particulière de chaque écrit, ce qui n’exclut nullement une attention portée au jeu des influences mutuelles au sein de la tradition chrétienne des premières générations. (Michel Berder)
Niveau de lecture : moyen
 
 
Vidéo
La Bible en questions, du site biblique francophone interbible.org