963
Prophètes
964
Prophétisme
188
Vauchez André
Prophètes et Prophétisme
2-02-102820-1
Prophètes et Prophétisme
Recension
 
Commencer
 
Par André Vauchez (dir.)
 
André Vauchez (dir.)
Prophètes et Prophétisme

Le Seuil, Paris, 2012, 496 p., 23,50 €

L’enquête est ample et approfondie : qu’est-ce qu’un prophète ? Si le prophète a clairement un lien avec l’avenir, il n’en reste pas moins que la définition du prophétisme varie beaucoup selon les époques et les cultures, voire selon les religions, ce qui rend difficile une appréhension précise et pertinente de ce qu’est en réalité un prophète.

C’est dire l’intérêt du travail d’équipe mené sous la direction d’A. Vauchez pour répondre à cette question du prophétisme et mieux cerner la position et le rôle du prophète dans la société où il surgit. L’enquête, diachronique et transcontinentale, choisit de se focaliser sur la figure du prophète chrétien. Quatre contributions examinent le prophétisme chrétien au long de l’histoire, de l’Antiquité tardive au Moyen Âge, du xve siècle à la Révolution, de la Révolution à la grande guerre, enfin dans l’Europe du xxe siècle. Les trois dernières contributions visitent les continents : l’Afrique noire au xxe siècle, l’Amérique Latine contemporaine, l’Amérique du Nord. L’ensemble est introduit par une quarantaine de pages de Pierre Gibert sur le prophétisme biblique.

Les sources bibliques et religieuses fournissent l’appui indispensable pour les panoramas proposés, mais aussi pour des points de vue plus sociologiques et des analyses modernes – notamment celles, incontournables, de Max Weber.

Figure investie d’une autorité divine, capable de soulever les foules par une parole inspirée dont les proximités avec le genre apocalyptique sont mises en lumière, le prophète est finalement un homme de l’espérance, plus que visionnaire de catastrophes à venir. La prophétie est une parole construite qui cherche à comprendre les événements, à faire percevoir la marche de l’histoire, ce qui implique évidemment la dénonciation des situations d’impasse ou d’échec. En fait, il y a « comme une force créatrice et fondatrice » de la personne et de la parole des prophètes, avant que celles-ci n’apparaissent comme « instance correctrice » dans la structuration de l’A.T., comme le fait remarquer avec justesse P. Gibert.

C’est tout l’intérêt de cet ouvrage, aisé d’accès, riche en informations et points de vue, que de mettre ce principe en évidence dans les multiples manifestations du prophétisme au cours de l’histoire chrétienne. (Jean-Marie Carrière)
Niveau de lecture : aisé
 
 
Vidéo
La Bible en questions, du site biblique francophone interbible.org