965
Recueils prophétiques
106
Collectif
Les Recueils prophétiques de la Bible. Origines, milieux, et contexte proche-oriental
2-8309-1436-8
Les Recueils prophétiques de la Bible. Origines, milieux, et contexte proche-oriental
Recension
 
Approfondir
 
Par Jean-Daniel Macchi, Christophe Nihan, Thomas Römer et Jan Rückl (dir.)
 
Jean-Daniel Macchi, Christophe Nihan, Thomas Römer et Jan Rückl (dir.)
Les Recueils prophétiques de la Bible. Origines, milieux, et contexte proche-oriental

« Le monde de la Bible » n° 64, Labor et Fides, Genève, 2012, 548 p., 42 €.

Les questions qui animent aujourd’hui les exégètes concernant le corpus prophétique de la Bible sont nombreuses, tant d’un point de vue diachronique que synchronique. Le présent ouvrage a pour but de faire le point sur l’avancée des recherches, surtout dans le domaine historique, en particulier sur la formation des livres des prophètes seconds (Isaïe-Malachie), tout en montrant quels sont les chantiers encore ouverts et féconds. Après une introduction synthétisant les enjeux et les débats actuels, le volume s’ouvre par deux études abordant la question prophétique dans le Proche-Orient, l’une centrée sur Mari (D. Charpin), l’autre sur les rapports entre le prophétisme et le culte (M. Nissinen). K. Schmid se penche ensuite sur la très complexe question de la formation de l’ensemble du corpus prophétique de la bible hébraïque, qui comprend l’ensemble Josué–Malachie. Après ces contributions plus générales, les suivantes s’intéressent aux grands et aux petits prophètes : J. Vermeylen, J.-D. Macchi et C. Nihan font le point sur la formation du livre d’Isaïe en ses trois parties, avec une étude de cas pour les chap. 54–55 (Macchi et Nihan). Le livre de Jérémie est présenté par T. Römer en ce qui concerne la rédaction et J. Ferry étudie le cas particulier du chap. 36. Deux contributions font le point sur Ézéchiel : K.-F. Pohlmann présente l’état de la question sur la formation du livre et ses éditions successives et J. Lust montre, par l’exemple d’Ez, à quel point l’étude de la LXX peut être féconde pour la compréhension d’un livre prophétique. S’ouvre ensuite la partie consacrée aux Douze. C’est probablement dans ce domaine que les discussions sont les plus vives aujourd’hui. En témoignent du reste les contributions de J.D. Nogalski et E. Ben Zvi, le premier tenant de l’hypothèse d’un livre unique, le second défendant plutôt l’idée de douze livres indépendants réunis en un seul rouleau. Ces deux contributions témoignent à souhait de la difficulté de trouver un terrain d’entente lorsque les a priori et la méthodologie utilisée pour aborder un texte sont à l’opposé l’un de l’autre. R. Küng propose dès lors une voie médiane et l’étude d’un cas particulier, Sophonie. Enfin, I. Imbaza aborde, par l’exemple de Malachie, la question de l’évolution du texte. L’ouvrage se termine par trois contributions qui explorent le prophétisme en dehors du corpus prophétique, dans la LXX (E. Bons), à Qumrân (G.J. Brooke) et dans l’histoire (M. Leuenberger).

Souvent fort techniques – c’est inévitable dans un ouvrage d’une telle ampleur –, les contributions sont fouillées et présentent en note une ample bibliographie qui permettra à tous ceux qui le souhaite d’approfondir l’étude de ce corpus complexe mais passionnant. (Elena Di Pede)
Niveau de lecture : exigeant
 
Jérusalem: l'entrée du St Sépulcre
 
Vidéo
La Bible en questions, du site biblique francophone interbible.org