343
Saint Paul
764
Voyages
172
Reynier Chantal
Saint Paul sur les routes du monde romain. Infrastructures, logistiques, itinéraires.
2-204-08832-9
Saint Paul sur les routes du monde romain. Infrastructures, logistiques, itinéraires.
Recension
 
Approfondir
 
Par Chantal Reynier
 
Chantal Reynier
Saint Paul sur les routes du monde romain. Infrastructures, logistiques, itinéraires.
Cerf-MédiasPaul, Paris, 2009, 294 p., 20 €

Chantal Reynier, professeur au Centre Sèvres, a publié un Pour lire saint Paul il y a moins d'un an (voir CE 145, p. 69). Elle a aussi écrit plusieurs livres sur la mer comme Paul de Tarse en Méditerranée, recherches autour de la navigation dans l'Antiquité (« Lectio divina » 206, Éd. du Cerf, 2006). L'ouvrage qui vient de paraître est divisé en deux grandes parties. On pourrait presque dire en trois parties, puisqu'à la fin, on trouve tout un ensemble de cartes précieuses pour suivre les voyages évoqués.

La première partie dresse, avant tout, la réalité des réseaux routiers et maritimes dans l'empire romain du 1er siècle. Le lecteur est resitué dans le contexte de l'époque et réalise toutes les difficultés que pouvait rencontrer un voyageur, ainsi que les choix auxquels il était confronté, selon la période de l'année où il voyageait. Cette partie, assez technique, informe le non-initié du développement déjà considérable des infrastructures routières et maritimes ainsi que des échanges interrégionaux.

La deuxième partie reconstitue les itinéraires des trois voyages missionnaires de Paul et du voyage « de captivité ». C.R. s'appuie essentiellement sur le récit des Actes des Apôtres puisque Paul lui-même décrit très peu ses itinéraires dans ses lettres. Des citations d'auteurs anciens complètent la connaissance que nous avons des voyages au Ier siècle de notre ère. Selon C.R. ces témoignages viennent confirmer le réalisme des itinéraires décrits dans les Actes (p. 221). Au-delà des voyages de Paul, ce constat risque fort de renvoyer le lecteur à la question du genre littéraire de l'écriture lucanienne (notes de voyage, roman antique, périple ?), ce qui est peu développé ici. Par ailleurs, comme dans la première partie, le lecteur est renvoyé aux choix que Paul a dû faire et aux moyens qu'il a pris : la route ou le bateau ? La réponse est parfois difficile à donner, d'autant plus qu'à plusieurs reprises, C.R. fait ressortir que la version « occidentale » et la version « alexandrine » des Actes ne concordent pas (c'est le cas pour la traversée de l'île de Chypre, cf. p. 105). La fin de cette partie évoque les éventuels voyages de Paul en Espagne et en Asie Mineure.

À travers la reconstitution de ces itinéraires, le lecteur découvre aussi des lieux, des villes, avec toute la vitalité qu'elles tiraient de leurs ports, leur situation géographique, leurs ressources. De quoi donner envie de voyager ! Cet ouvrage pourra accompagner désormais ceux qui se mettent en marche sur les pas de St Paul. (Sylvie Mériaux)
Niveau de difficulté : moyen
 
 
Vidéo
La Bible en questions, du site biblique francophone interbible.org