1044
Chant des montées
258
Sonnet Jean-Pierre
Le chant des montées. Marcher à Bible ouverte
2220059138
Le chant des montées. Marcher à Bible ouverte
Recension
 
Commencer
 
Par Jean-Pierre Sonnet
 
Jean-Pierre Sonnet
Le chant des montées. Marcher à Bible ouverte
Paris, Desclée de Brouwer, 2008, 85 p., 10 €

La Bible raconte des départs, des voyages : Abraham, Moïse, Élie, Marie. C'est de cette expérience que l'auteur s'attache à rendre compte. Il le fait en voyageur et en poète. Dans son sac à dos, il a quelques passages qui lui sont nécessaires pour vivre et il nous dit pourquoi. Le « chant des montées » du titre est emprunté à un bref ensemble à l'intérieur du psautier qui accompagnait les pèlerinages à Jérusalem. J.-P. Sonnet aime cette ville et le pays d'Israël qu'il a sillonné à pied. Néanmoins, plus qu'un parcours dans le désert du Neguev ou sur les routes de Galilée, c'est à la lecture de la Bible qu'il nous invite. Là est le véritable pays à explorer, à habiter. Il sait y dénicher les sources et les puits qui l'attendent. Et, de cette eau, il tire sa joie. Sans parenté de style, il y a communauté d'approche avec un Erri de Luca, par exemple (voir C.E. 129, 2004, p. 123). Comme lui, il retient quelques versets, quelques récits marqués du sceau de l'urgence.

Ce petit ouvrage est ainsi composé de quatorze courts chapitres - comme des haltes au bord du chemin, avec autant de passages bibliques relus, récrits parfois, commentés de phrases ciselées et légères. On l'emportera en promenade, en retraite, pour le méditer. Ce livre spirituel d'un exégète ratera cependant son objectif s'il nous détournait d'ouvrir la Bible et d'y entrer, avec nos questions et notre poids d'humanité. Le dernier chapitre « Lire, c'est en effet marcher », plus qu'un compte-rendu d'expérience, est une profession de foi. Seul peut y répondre un acte de foi : lire. (Gérard Billon)
Niveau de difficulté : aisé
 
 
Vidéo
La Bible en questions, du site biblique francophone interbible.org