419
Visions
1371
Vocation de Jérémie
2
Stricher Joseph
Lecture sainte de Jérémie 1,1-19
Commentaire au fil du texte
 
Commencer
 
 
Regarder – méditer – prier : nous respectons les trois temps de la "lectio divina" ou lecture sainte afin que méditation et prière, pour ceux et celles qui le souhaitent, s’appuient sur une écoute attentive du texte biblique.

En une période particulièrement troublée de l’histoire d’Israël, Jérémie raconte comment il s’est senti appelé par Dieu. Écoutons et méditons son témoignage. Grâce à lui, nous pourrons peut-être entendre, dans nos propres vie, la vivante Parole de Dieu.

Regarder

Dans un style qui s’apparente aux Confessions, Jérémie s’adresse au lecteur pour lui faire part d’une expérience intime : la Parole de Dieu s’est adressée à lui. Dieu révèle à Jérémie qu’il a un projet pour lui et qu’il l’a façonné en vue de la réalisation de ce projet. Une relation très forte s’établit entre Dieu et son prophète. Observez la succession rapide des pronoms je/tu ainsi que les verbes connaître et consacrer ( ou mettre à part).  Mais cette relation forte n’est pas une bulle qui enferme Jérémie et son Dieu. Elle est ouverte sur le vaste monde : Dieu destine Jérémie à être un prophète pour les nations.

Jérémie réagit comme un  enfant. Le mot est à prendre dans son sens étymologique. Infans = celui qui n’a pas encore l’usage de la parole. L’âge de raison, à l’époque, était de trente ans. Avant cet âge, on  n’avait pas le droit de s’exprimer devant les anciens. Observez comment la Parole de Dieu, sans dévoiler le contenu du message, affermit le messager. La main du Seigneur touche la bouche du prophète. La main désigne la force, la puissance de Dieu. Jérémie sera fort et parlera fortement, mais ce qu’il aura à dire ne sera pas réjouissant. Dans la succession de 6 verbes, 4 sont négatifs, 2 seulement positifs.

Le sens des visions ne saute pas clairement aux yeux. Utilisez les notes de votre Bible. Lisez l’article p. 10-11. Le sens général de la mission de Jérémie commence à se faire jour. Observez et mettez en parallèle ce que Dieu dit à Jérémie concernant les ennemis d’Israël et le concernant lui-même.

Méditer

Le témoignage de Jérémie est une belle réflexion sur la Parole de Dieu. La Parole émane de Dieu, qui a l’initiative. Elle n’est pas parole-verbale, mais parole-acte, représentée par une main. Dieu peut déraciner et renverser, bâtir et planter. Mais il ne le fait pas tout seul. Il le fait par l’intermédiaire des hommes. Dieu a besoin des hommes.

Cette Parole n’est pas abstraite, intemporelle. Elle retentit dans l’histoire des hommes. Le prophète est la bouche, la main, mais aussi les yeux de Dieu. Il est un guetteur. Il observe le monde et le chaudron qui est sur le feu prêt à déborder. Quand le danger menace, ses paroles peuvent faire peur, comme celles du guetteur qui donne  l’alerte. Le prophète n’a pas à endormir ses compatriotes par des paroles lénifiantes. Il doit leur rappeler à temps et à contretemps que Dieu seul mérite qu’on plie le genou devant lui. Adorer Dieu et lui seul n’asservit pas mais libère. Celui qui est saisi par la Parole de Dieu, devient adulte, pilier de fer, rempart de bronze, capable de résister aux forces politiques et cléricales, détournées de Dieu  et qui cherchent à  détourner de Lui.

Cette attitude peut coûter cher au prophète. Celui qui dit la vérité a des risques de se faire exécuter. Pensons à tous ceux et celles qui ont souffert et qui souffrent encore aujourd’hui parce qu’ils/elles défendent la cause des Dieu et celle des hommes. Les deux causes sont inséparables. Si le climat s’y prête, disons comment nous-mêmes,  nous nous laissons saisir et transformer par la Parole de Dieu. Cela va-t-il jusqu’à un  engagement dans la société ?

Prier

Vous pouvez terminer cette lectio divina avec vos propres mots ou bien en reprenant la prière de Jérémie :
"Le Seigneur est avec moi
comme un guerrier redoutable…"
(Jr 20,11-13)


© SBEV. Joseph Stricher
 
Jr 1,1-19
1Paroles de Jérémie, fils de Hilqiyahou, l'un des prêtres résidant à Anatoth, dans le territoire de Benjamin.
2Où la parole du SEIGNEUR s'adresse à lui, au temps de Josias, fils d'Amôn, roi de Juda, la treizième année de son règne.
3- Elle s'adressa encore à lui au temps de Yoyaqim, fils de Josias, roi de Juda, jusqu'à la fin de la onzième année de Sédécias, fils de Josias, roi de Juda, jusqu'à la déportation de Jérusalem, au cinquième mois.
4La parole du SEIGNEUR s'adressa à moi :
5« Avant de te façonner dans le sein de ta mère, je te connaissais ; avant que tu ne sortes de son ventre, je t'ai consacré  ; je fais de toi un prophète pour les nations. »
6Je dis : « Ah ! Seigneur DIEU, je ne saurais parler, je suis trop jeune. »
7Le SEIGNEUR me dit : « Ne dis pas : Je suis trop jeune. Partout où je t'envoie, tu y vas ; tout ce que je te commande, tu le dis ;
8n'aie peur de personne : je suis avec toi pour te libérer - oracle du SEIGNEUR. »
9Le SEIGNEUR, avançant la main, toucha ma bouche, et le SEIGNEUR me dit : « Ainsi je mets mes paroles dans ta bouche.
10Sache que je te donne aujourd'hui autorité sur les nations et sur les royaumes, pour déraciner et renverser, pour ruiner et démolir, pour bâtir et planter. »
11La parole du SEIGNEUR s'adressa à moi : « Que vois-tu, Jérémie ? » Je dis : « Ce que je vois, c'est un rameau d'amandier. »
12Le SEIGNEUR me dit : « C'est bien vu ! Je veille à l'accomplissement de ma parole. »
13La parole du SEIGNEUR s'adressa à moi une seconde fois : « Que vois-tu ? » Je dis : « Ce que je vois, c'est un chaudron sur un foyer attisé grâce à une ouverture sur le nord. »
14Le SEIGNEUR me dit : « C'est du nord qu'est attisé le malheur, pour tous les habitants du pays.
15Je vais convoquer tous les clans des royaumes du nord - oracle du SEIGNEUR. Ils arrivent, et chacun place son trône à l'entrée des portes de Jérusalem, face aux remparts qui l'entourent et face à toutes les villes de Juda.
16Je leur annonce mes décisions au sujet de leurs méfaits : ils m'abandonnent, ils brûlent des offrandes à d'autres dieux, ils se prosternent devant l'oeuvre de leurs mains.
17Mais toi, tu vas te ceindre les reins, te lever et leur annoncer tout ce que je te commande ; ne te laisse pas accabler par eux, sinon c'est moi qui t'accablerai devant eux.
18Moi, aujourd'hui, je fais de toi une place forte, un pilier de fer, un rempart de bronze, face au pays tout entier, face aux rois de Juda, à ses ministres, à ses prêtres et à sa milice  ;
19ils te combattront, mais ils ne pourront rien contre toi : je suis avec toi - oracle du SEIGNEUR  - pour te libérer. »
 
Vidéo
La Bible en questions, du site biblique francophone interbible.org