908
Jérémie
937
Josias
938
Réforme de Josias
8
Debergé Pierre
Jérémie, partisan de Josias ?
Note historique
 
Commencer
 
http://www.artbible.net/ : Michel Ange , le prophète Jérémie ...
La prédication de Jérémie se situe dans le cadre de la réforme de Josias, mais la seconde partie ...
 
On situe habituellement la première partie de la prédication de Jérémie dans le cadre de la réforme de Josias (vers 622 av. J.-C.). Mais bien des incertitudes demeurent.

Les premiers mots du livre de Jérémie renseignent le lecteur sur l'identité du prophète : il est fils d'un prêtre résidant à Anatoth, dans le territoire de Benjamin (1,1). Suit la mention du contexte historique de sa prédication : "au temps de Josias, fils d'Amôn, roi de Juda, la treizième année de son règne" (1,2), donc vers l'an 627 avant notre ère. Mais le verset suivant laisse sous-entendre que Jérémie fut appelé une deuxième fois  "au temps de Yoyaqim, fils de Josias, roi de Juda". L'auteur précise la durée de cette deuxième prédication : "jusqu'à la fin de la onzième année de Sédécias, fils de Josias, roi de Juda, jusqu'à la déportation de Jérusalem, au cinquième du mois" (1,3).

C'est donc comme s'il y avait eu deux époques dans la prédication de Jérémie : une, qui aurait coïncidé avec le règne de Josias, et une autre, plus tragique, avec les fils de ce dernier (Babylone investit Jérusalem par deux fois, en 597 d'abord, puis en 587 av. J.-C., année de la déportation).

• Le bon roi Josias (640-609 av. J.-C.)

Le règne de Josias est décrit dans le livre des Rois comme une sorte d'apogée (2 R 22,1-23,28). Sur le plan politique, profitant de l'affaiblissement de l'Assyrie, Josias reconstitue l'unité des royaumes du nord (Israël) et du sud (Juda). Sur le plan religieux, il centralise le culte à Jérusalem, fait détruire les sanctuaires locaux et démolir les lieux de culte païens. 

Cette réforme religieuse et morale est datée de l'an 622. Elle correspond à la découverte d'un rouleau, à l'occasion de travaux dans le Temple de Jérusalem. Il s'agit probablement du Deutéronome, ou au moins de sa partie centrale.

Malheureusement, Josias mourra quelques années après durant une bataille à Megiddo. Selon les termes bibliques, "il n'y avait pas eu avant lui un roi qui, comme lui, revînt au Seigneur de tout son cœur, de tout son être, de toute sa force, selon toute la Loi de Moïse. Après lui, il ne s'en leva pas de semblable" (2R 23,25).

• Et Jérémie ?

Nous ne savons pas avec certitude quelle fut l'attitude de Jérémie à l'égard de la  réforme de Josias. Certains auteurs estiment qu'il en fut un farouche partisan. D'autres expliquent le fait qu'elle ne soit jamais évoquée dans son œuvre, soit par une approbation tacite, soit par un certain scepticisme. Bien des points, cependant, indiquent que Jérémie fut proche du parti "réformateur" qui entoura le roi Josias ; ils se retrouvent aussi dans le Deutéronome : même souci à l'égard des plus petits (Jr 7,5-6ss) même condamnation du mensonge et des injustices (Jr 7,9 ; 8,8ss, 34,17ss), mêmes appels pour que le sang des innocents ne soit pas versé (Jr 2,34), ou pour que le salaire qui leur est dû soit payé aux ouvriers  (Jr 22,13).

Prenant parti pour la réforme de Josias, Jérémie déplut de ce fait à sa famille. En effet, la réforme avait dépossédée celle-ci de ses biens et de son pouvoir (Jr 11,18ss).

Sous le règne de Josias, Jérémie vécut probablement la période heureuse de son ministère, celle où il était proche d'hommes influents qui l'appréciaient et qui, comme lui, voulaient l'unité du Peuple de Dieu autour de la Loi et de la dynastie de David. Mais, après la mort de Josias, suivra une période où Jérémie ne sera plus entendu et où il sera rejeté ! Il saisira peut être alors les limites de la réforme de Josias. Prophète des nations, il dénoncera le danger d'une vision trop nationaliste du salut, et il annoncera que Dieu va agir dans le cœur des hommes.

Pierre DEBERGÉ 
 
Jérusalem: l'entrée du St Sépulcre
 
Vidéo
La Bible en questions, du site biblique francophone interbible.org