1341
Conversion de Paul
18
Vocation
106
Collectif
Suppl. au n° 154. Conversion de Saul, vocation de Paul
Gros plan sur
 
Approfondir
 
Le mot “conversion” convient-il pour désigner l'expérience extraordinaire que Saul - devenu dès lors Paul - a vécu sur le chemin de Damas ?
 

« Le mot “conversion” convient-il pour ce qui s’est passé sur le chemin de Damas ? », demandait récemment le philosophe Alain Badiou. D’un côté, Saul n’eut en rien à se tourner vers Dieu en se détournant des idoles, car il servaitdéjà de façon irréprochable le Dieu vivant et véritable. Mais, d’un autre côté, après Damas, il s’est mis à attendre des cieux Jésus, le Fils que Dieu a ressuscité d’entre les morts (1 Th 1,9-10) ; et, du fait de la découverte du Christ qui s’est révélé en lui, il est passé à une nouvelle interprétation du patrimoine et du peuple juifs.

Dans la lettre aux Galates, l’Apôtre parle clairement de sa vocation ; il a reçu mission d’annoncer ce qu’il nomme « son Évangile », l’annonce du salut à tout homme, sans distinction entre circoncis et incirconcis ; la présence du Ressuscité qui s’est imposée à lui l’a envoyé en mission. Mais une vingtaine d’années après le martyre de Paul, l’auteur des Actes des apôtres a estimé nécessaire de rédiger trois récits de l’événement de Damas ; dans le premier, il présente le retournement, la conversion de Saul, quand dans un autre, c’est sa vocation prophétique qui est mise en avant.

Il y a là un fil rouge parfaitement visible dans les différents dossiers. Si l’expression « connaître son chemin de Damas » est devenue une métaphore de la conversion et si le « retournement » de Paul est proposé comme un modèle à imiter, les commentateurs sont aussi attentifs au caractère unique de l’événement et ils en dégagent les implications théologiques. Mais l’anecdotique a aussi pleinement sa place : quand et pourquoi l’iconographie introduit-elle la représentation de Paul tombant de cheval ? Et c’est avec plaisir que l’on découvre une représentation scénique de la conversion de Paul datant du XIIe siècle…

Textes présentés par : Michel Berder, Gérard Billon, Adrien Candiard, Marie-Laure Chaieb, Gilbert Dahan, Odile Flichy, Marie-Thérèse Gousset, Jean-Noël Guinot, Christophe Raimbault et Claude Tassin

Suppl. au n° 154, “Conversion de Saul, vocation de Paul”
132 pages, SBEV / Éd. du Cerf,  2010, 12 euros.

SOMMAIRE

p. 3 – Qu’est-ce qu’une « conversion » dans le monde antique ? (Claude Tassin)

Il y a conversion et conversions... Est-ce celle du païen désireux de s'adjoindre au peuple du Dieu d'Abraham, celle du pécheur qui se détourne d'une vie immorale et de repend ? Ou bien tout autre chose ? Au regard de l'histoire, le terme "conversion" est un peu ambigu.  [_REF:1145]>>>Extrait à lire

p. 13 - Le chemin de Damas dans le Nouveau Testament (Odile Flichy)  

Paul ne dit qu’une chose dans ses lettres : la présence du Ressuscité s’imposa à lui et l’envoya en mission. Les Actes des apôtres innovent en narrant d’une triple façon ce qui advint sur la route de Damas ; en outre, il y a des différences de perspective entre le récit de l’événement fait par le narrateur et chacun des deux discours mis dans la bouche de Paul.

p. 13 - Les données des lettres de Paul
p. 16 - Le récits des Actes des Apôtres

Encadré : p. 15 - Le titre d’apôtre dans les lettres de Paul                                                       

p. 41 - La conversion de Paul lue par les Pères de l’Église (Marie-Laure Chaïeb et Jean-Noël Guinot)  

S’ils commentent peu le récit de la conversion, les Pères y font en revanche souvent référence dans leurs écrits, car la rencontre de Paul avec le Ressuscité met en évidence son apostolicité. Du récit des Actes, ils tirent des enseignements théologiques et christologiques et proposent la conversion de Paul, aux catéchumènes et aux baptisés, comme un modèle à imiter. >>>Extrait à lire

p. 44 - La conversion du persécuteur
p. 55 - L’apôtre et le docteu
p. 62 - La conversion de Paul : un modèle pour tout baptisé 

Encadré : p. 66 - Actes apocryphes de Paul (Odile Flichy)

p. 67 - Le Moyen Âge et la conversion de Paul

Les commentateurs médiévaux concilient « exégèse confessante » et « exégèse scientifique ». Qu’ils interprètent les trois récits des Actes ou le texte de Galates 1,11-17, ils sont sensibles aux accords et désaccords entre ces textes. Ils exploitent ces passages pour reconstituer le déroulement de la conversion et y trouver des implications théologiques. L’histoire de la conversion de Paul est aussi le sujet de deux représentations scéniques, la première invitant une communauté monastique à méditer sur la fête liturgique de cette conversion. La seconde est une pièce de théâtre jouée en dehors de l’église et destinée à toute la population.

p. 67 - Les commentaires médiévaux des Actes (Adrien Candiard) [_REF:1148]>>>Extrait à lire
p. 78 - Les commentaires médiévaux de galates 1,11-17 (Gilbert Dahan)
p. 86 - Le théâtre du Moyen Âge (Gilbert Dahan) >>>Extrait à lire

p. 95 - La conversion de Paul dans l’iconographie 

Jusqu’au XIIe siècle, Paul est à pied quand l’événement fulgurant le fait chuter. Survient alors le motif du cheval : terrassé dans son orgueil, le cavalier culbute de sa monture… Le cheval occupe une place immense dans un tableau du Caravage, mais l’événement intérieur vécu par Paul n’en est que plus saisissant.

p. 95 - Quelques remarques sur l'enluminure médiévale (Marie-Thérèse Gousset)
p. 105 - Ce que ne voient pas nos yeux de chair (Gérard Billon)

p. 107 – Parcourir le chemin de Damas en musique et en littérature 

De façon courante, le lieu où se déroule l’épisode raconté dans les Actes des devient une métaphore de la conversion. L’expérience de Paul sort de l’inouï pour devenir un modèle que l’on pourrait imiter ou répéter. Mais à la suite des illustrateurs et des peintres, les poètes en montrent aussi le caractère unique.

p. 107 - La conversion de Paul dans la musique (Michel Berder)
p. 112 - La lumière de Damas. Variations littéraires (Gérard Billon) 

Encadré : p. 116 : Le chemin de Damas en catéchèse (Christophe Raimbault)

p. 119 - Regards juifs contemporains sur Paul (Michel Berder)

Voici trois auteurs juifs de la seconde moitié du XXe siècle qui reflètent des positions fort diverses sur l’Apôtre. Ce choix a été effectué en tenant compte de la place explicite que leurs auteurs accordent à l’expérience de Paul sur le chemin de Damas.

Encadré 4 p. 128 : Le chemin de Damas décrit par Alain Badiou >>>Extrait à lire

 p. 40 – Sélection bibliographique

p. 118 – Origine des textes et des traductions

p. 130 – Index des citations

 

 

 
 
Vidéo
La Bible en questions, du site biblique francophone interbible.org