Lectures du dimanche

LITURGIE CATHOLIQUE

Retrouvez les commentaires bibliques des textes liturgiques des dimanches, réalisés par notre Service, en partenariat avec les Fiches Dominicales.

Vidéo actu
La Bible en questions, du site biblique francophone interbible.org

Vidéo

Voyages bibliques
Nous proposons des voyages sur les terres de la Bible, ainsi que des images et des cartes des pays de la Bible.
A la une
Chers amis,

Avec toutes les équipes du Service Biblique, et les Comités de Rédaction des Cahiers Évangile et de leur supplément, nous vous adressons nos meilleurs vœux pour 2021 : que le Verbe fait chair vienne illuminer vos existences quotidiennes.

Depuis l’année dernière, nous célébrons le Dimanche de la Parole lors du troisième dimanche du temps ordinaire lequel aura lieu le 24 janvier 2021. Les réflexions qui suivent veulent aider les communautés chrétiennes à réfléchir pour mettre en place la célébration d’un tel Dimanche de la Parole.

La Bible appartient au peuple de Dieu (AI n° 4) !

Propositions pour célébrer le Dimanche de la Parole

L’enjeu d’une telle proposition est clairement exprimé dans le Motu Proprio du pape François Aperuit Illis par lequel cette célébration est instaurée.

La Bible ne peut pas être seulement le patrimoine de quelques-uns et encore moins une collection de livres pour quelques privilégiés. Elle appartient, avant tout, au peuple convoqué pour l’écouter et se reconnaître dans cette Parole. Souvent, il y a des tendances qui tentent de monopoliser le texte sacré en le reléguant à certains cercles ou groupes choisis. Il ne peut en être ainsi. La Bible est le livre du peuple du Seigneur qui, dans son écoute, passe de la dispersion et de la division à l’unité. La Parole de Dieu unit les croyants et les rend un seul peuple. (AI n° 3).

La Bible appartient au peuple de Dieu, mais trop souvent le peuple ignore qu’il est en possession d’un tel trésor. Soit il ne s’estime pas capable de la lire, soit il n’est pas assez initié pour une telle lecture, soit elle lui fait peur, soit pour de toute autre raison, les baptisés ne puisent pas suffisamment les ressources spirituelles dont ils ont besoin dans la lecture croyante et intelligente de l’Écriture.

Ce Dimanche de la Parole institué par le pape François est donc une occasion donnée aux paroisses et aux communautés chrétiennes de reprendre conscience du trésor dont elles sont dépositaires. Voici donc quelques suggestions pour aider les conseils paroissiaux, par exemple, à se saisir de cette opportunité. Les propositions faites par le pape François dans son Motu Proprio sont riches et nombreuses ; aussi ne s’agit-il pas de tout faire mais de voir ce qui peut être fait cette année ; l’année prochaine permettra d’envisager d’autres possibilités.

Pour connaître les propostions en ligne, les suggestions pastorales et liturgiques, les liens avec les communiuatés protestantes et avec nos frères juifs, cliquer ICI

______________________


Notre confrère québécois, "Interbible" (www.interbible.org), propose des quizz bibliques. En voici un sur "La mort et l'au-delà dans la Bible".  A vos connaissances!


NFORMATIONS

Le Service Biblique catholique "Evangile et Vie" (SBEV) a changé d'adresse.  Si vous souhaitez nous écrire par voie postale, par exemple pour commander un Cahier Evangile, les nouvelles coordonnées sont les suivantes:
SBEV - 25 rue Gandon - 75 013 Paris - 
T: 0033 (0)1 42 22 03 89 (lundi matin, mardi matin et jeudi matin)

Depuis le 1° septembre 2019, le P. Éric Morin, exégète, prêtre du diocèse de Paris, est le nouveau directeur du Service Biblique Catholique "Évangile et Vie" (SBEV), qui gère ce site.


 Savez-vous que les FICHES DOMINICALES vous proposent les commentaires des textes bibliques eucharistiques des dimanches et fêtes? Vous en avez des extraits sur cette page, en haut à gauche...


 

 

Cahiers Evangile Suppléments Cahiers Evangile
Un livre à lire

Pierre de Martin de Viviés
Ce que dit la Bible sur… la santé
Nouvelle Cité, 2017, 124 p., 13 €

Pierre de Martin de Viviés revient avec bonheur à cette collection où il avait déjà publié trois petits livres (Anges et Démons, La Fin du monde, Les Animaux). Il traite cette fois-ci de la santé. Dans cet ouvrage très abordable, il déploie sa triple compétence médicale, biblique et historique. Sont ainsi convoqués Hammourabi et Hippocrate pour planter le décor des rapports entre médecine et religion dans les différentes cultures de l’Antiquité. En Mésopotamie, médecins et prêtres s’entraident pour apaiser les divinités ayant envoyé la maladie ou pour chasser les esprits malfaisants. Dans le monde grec, en revanche, apparaît une séparation rationnelle entre ce qui relève des dieux (dont le guérisseur Asclépios) et ce qui relève de la médecine. Les langues bibliques, l’hébreu et le grec, témoignent de ces deux héritages. On croise alors la question de la théologie de la rétribution, et son évolution d’une rétribution collective à une rétribution individuelle sous l’influence des prophètes. Jésus achève ce mouvement en séparant radicalement le péché de la maladie (voir la tour de Siloé, Lc 13, et l’aveugle-né, Jn 9) .../...

(suite)

■ Erwan Chauty, sj.


Niveau de lecture: aisé