Lectures du dimanche

LITURGIE CATHOLIQUE

Retrouvez les commentaires bibliques des textes liturgiques des dimanches, réalisés par notre Service, en partenariat avec les Fiches Dominicales.

Vidéo actu
La Bible en questions, du site biblique francophone interbible.org

Vidéo

Voyages bibliques
Nous proposons des voyages sur les terres de la Bible, ainsi que des images et des cartes des pays de la Bible.
A la une

Temps et espérance.
L'année liturgique pour les catholiques s'achemine vers son terme (Christ-Roi de l'univers, cf. "Lire les commentaires des 6 dimanches à-venir", en haut à gauche de cette page d'accueil), avant que n'en commence une autre. Mais pour un chrétien ou un juif, le temps n'est pas cyclique. Il avance vers son accomplissement en Dieu. 
Voici quelques réflexions sur le sens du temps,sur l'espérance, liés à la venue de DIeu.



Ce sont les sages qui posent la question du sens du temps, notamment Qohelet. Tout le monde connaît les premiers mots de son livre: "Vanité des vanités, tout est vanité..."
A plusieurs reprises dans son livre, il livre son interprétation du temps. Un exemple en Qo 3,1-11: "Il y a un temps pour tout..."

Mais ce temps n'est pas sans direction. Pour les croyants, il est coloré par l'espérance..
Dans le Premier Testament, l'annonce du retour du Messie est perçue comme une lumière qui perce les ténèbres.
Ce thème de la lumière est bien présent dans les Écritures. Il n'est qu'à lire par exemple le prophète Isaïe (9,1-6).

L'espérance chrétienne est liée à l'Incarnation du Fils de Dieu, et à l'attente de son retour.
Comment le Christ lui-même a-t-il vécu cette espérance? La réponse classique est qu'étant Fils de DIeu, l'espérance faisait partie de son ADN. Mais nous n'avons accès à Jésus que par des médiations: les évangiles. Or, au moment le plus dramatique pour lui, la crucifixion après un procès inique, Jésus en croix commence à prier le psaume 22: "Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné?...". Mais si l'on continue ce psaume, il y a un basculement après ce sentiment d'abandon: "Tu m'as répondu..." Alors, détresse ou abandon?  Les données de la question. Pour aller plus loin dans la compréhension de ce psaume 22.

Terminons avec un livre qui fait peur, autant par sa complexité littéraire que par  le message qu'il délivre: l'Apocalypse. Et  pourtant, c'est un livre rempli d'espérance. Pour mieux comprendre, regardons la vision d'Apocalypse 12.

Bonne navigation!


 

 INFORMATIONS

Le Service Biblique catholique "Evangile et Vie" (SBEV) a changé d'adresse.  Si vous souhaitez nous écrire par voie postale, par exemple pour commander un Cahier Evangile, les nouvelles coordonnées sont les suivantes:
SBEV - 25 rue Gandon - 75 013 Paris -
T: 0033 (0)1 42 22 03 89 (lundi matin, mardi matin et jeudi après-midi)


 Notre confrère québécois, "Interbible" (www.interbible.org), propose des quizz bibliques. Nous vous en proposons un sur la résurrection, fondement de l'espérance chrétienne.   ICI


Savez-vous que les FICHES DOMINICALES vous proposent les commentaires des textes bibliques eucharistiques des dimanches et fêtes? Vous en avez des extraits sur cette page, en haut à gauche...


 

 

Cahiers Evangile Suppléments Cahiers Evangile
Agenda
Du vendredi 19 octobre 2018 au samedi 27 octobre 2018

Voir toutes les dates
Un livre à lire

Jacques Briend
Avant Jésus, l'espérance
Paris, Mame-Desclée, « Jésus et Jésus-Christ » 93, 2007, 154 p., 19 € 

Un livre sur l'espérance du peuple de la première Alliance, voilà ce que propose J. Briend (J.B.). Comme l'indique son commanditaire, Mgr J. Doré, il pose à la fois la question du sujet de l'espérance : qui peut espérer ? et de son objet : que peut-on espérer ? Ces premières interrogations en suscitent d'autres : y aurait-il des circonstances dans lesquelles il ne serait plus possible d'espérer ? Sur quoi se fonde l'espérance humaine ? Qu'est-ce qui peut la combler ou l'exaucer ?
Voilà une promenade rafraîchissante à travers l'Écriture, facile d'accès,  qui nous rappelle, si besoin, que l'espérance est une dimension nécessaire de l'existence croyante. (Sophie Ramond)
(suite)


Niveau de lecture: moyen