1611
Homme et femme
171
Simoens Yves
Homme et femme. De la Genèse à l’Apocalypse. Textes – Interprétations
2848470559
Homme et femme. De la Genèse à l’Apocalypse. Textes – Interprétations
Recension
 
Approfondir
 
Recension du livre d'Yves Simoens : "Homme et femme. De la Genèse à l’Apocalypse. Textes – Interprétations", par Françoise Laurent.
 

Yves Simoens
Homme et femme. De la Genèse à l’Apocalypse. Textes – Interprétations
Éditions Facultés jésuites de Paris, 2014, 244 p., 25 €

Fruit d’un enseignement aux Facultés jésuites de Paris, l’ouvrage pose la question anthropologique majeure : l’humanité, homme et femme. La formule est ouverte et le programme, large : de la Genèse à l’Apocalypse, ce parcours du premier au dernier livre biblique est plein de significations dans la dynamique qui va des origines à la fin.

Les textes sont produits en une traduction littérale et structurée. Les interprétations honorent une réflexion fondamentale dans des situations concrètes où la révélation de Dieu se noue dans l’existence du couple humain, dans la création et l’histoire avec ses aléas, création recommencée en une action salvifique et où le terme achève le sens premier. Le couple créé à l’image de Dieu, fondement indélébile, s’accomplit comme lieu et expression de sa présence et de sa relation à son peuple dans la symbolique nuptiale.

Genèse 1–3 posent les bases. Que l’humanité soit dite deux en un ou qu’elle procède de l’un en deux, elle exprime la communion, fondatrice, ancrée dans la communion en Dieu. Mais masculin et féminin ne font pas nombre avec Dieu qui parle en nous. Ce point est capital pour comprendre la métaphore nuptiale. Par-delà la transgression, Dieu reste fidèle au geste créateur. Cette ligne de force est valorisée dès Genèse 3, au temps primordial, avec les patriarches. Elle rend possible la réalisation du couple et de l’humanité. Perspectives sapientielle et prophétique développent les commencements. La communion en Dieu s’approfondit en Proverbes 1–9 avec la figure féminine de la Sagesse. Distincte de Dieu, elle dit la dimension de sa présence à sa création. Avec le prophète Osée, l’Alliance est épousailles par-delà les infidélités. La relation homme-femme comme lieu de la présence de Dieu montre sa grandeur quand la relation entre Dieu et Israël se dit avec ses mots en une métaphore. Dieu est distinct de l’humain assumant en lui homme et femme tandis que la femme représente le peuple, hommes et femmes. La relation du bien-aimé et de la bien-aimée du Cantique des cantiques est le fleuron du lien nuptial et de l’Alliance. Dieu se donne à rencontrer dans la relation aimante par la dimension symbolique qui ouvre à son mystère d’Alliance avec Israël et l’humanité.

Avec la venue du Fils de Dieu dans la chair, le sens de la relation culmine. Chez Luc, c’est dans le couple humain – Zacharie/Élisabeth, Marie/Joseph – que la Bonne Nouvelle de Jésus Christ est introduite. La Révélation inscrite en eux dévoile l’humanité à elle-même. Jean déploie la dimension nuptiale de l’Alliance nouvelle, les noces du Christ Époux et de l’Église. À Cana, le Fils, Verbe du Père par l’Esprit, « engendre sa mère à son identité d’épouse et de mère ». Mais c’est à la Croix que le Verbe crucifié place de nouveau sa mère en position d’épouse, donne Marie comme mère à la communauté des croyants et définit l’homme comme fils. L’Apocalypse parachève la relation, aboutissement de la symbolique avec la Jérusalem nouvelle descendant du ciel comme une épouse. En contexte de combat, la dimension collective du salut engage l’humanité, hommes et femmes en relation structurante de tout corps social.

La lecture de l’ouvrage est parfois difficile mais la réflexion est riche. Elle rejoint les lecteurs chrétiens mais aussi tout homme et toute femme dans la grandeur et l’inouï de leur humanité ainsi dévoilée.

                                                                                          Françoise Laurent
Niveau de lecture : exigeant

Recension parue dans le Cahier Évangile n°177 (septembre 2016), « La Loi dans l’Évangile de Matthieu », p. 71.

 

 
 
Vidéo
La Bible en questions, du site biblique francophone interbible.org