Ce site peut être amené à utiliser des cookies pour son bon fonctionnement. En continuant à naviguer sur ce site sans modifier le paramétrage de votre navigateur vous consentez à l'utilisation de ces cookies.
Pour en apprendre plus au sujet des cookies et pour savoir comment les désactiver, consultez le site de la CNIL. Pour plus d'information lisez les infos légales du site.
675
Pentateuque
106
Collectif
Clés pour le Pentateuque. État de la recherche et thèmes fondamentaux
2-8309-1518-1
Clés pour le Pentateuque. État de la recherche et thèmes fondamentaux
Recension
 
Approfondir
 
Par Diana V. Edelman, Philip R. Davies, Christophe Nihan, Thomas Römer
 

Diana V. Edelman, Philip R. Davies, Christophe Nihan, Thomas Römer
Clés pour le Pentateuque. État de la recherche et thèmes fondamentaux
« Le monde de la Bible » 65, Labor et Fides, Genève, 2013, 240 p., 25 €

Proposer une introduction au Pentateuque est affaire complexe aujourd’hui, après les résultats pas toujours stabilisés de la recherche des quarante dernières années. C’est donc une fort bonne idée de mettre à disposition quelques « clés » pour mieux comprendre le Pentateuque, sans éviter les questions incontournables des datations et des milieux porteurs. Car au fond, ce qui importe, c’est de se donner les moyens de lire le Pentateuque, et de bien lire. De plus, étant donné le degré de « fictionnalité » des récits du Pentateuque, il convient de rechercher les fonctions sociales, religieuses et politiques de ces récits, pour mieux cerner la relation entre le texte littéraire et son contexte historique. Nous savons bien maintenant que l’unité du Pentateuque ne tient pas au fait supposé puis critiqué que Moïse en serait l’auteur, mais bien plutôt de sa structure : un récit émaillé de lois qui définissent une société. Émergeant du tout de l’humanité comme une famille (Genèse), Israël devient (Exode-Deutéronome) un peuple, qui reçoit une loi le dotant d’une constitution nationale : il se définit ainsi comme « tout Israël » (Dt 34,12), non plus selon un principe généalogique, mais tout à la fois comme nation et comme religion.

L’ouvrage commence par un état actuel de la recherche sur le Pentateuque, en s’appuyant déjà sur quelques points thématiques. Le second chapitre discute de la forme, de la datation et de l’audience du Pentateuque, en offrant entre autres une sorte de grand récit qui revisite à bonne allure l’ensemble des contenus du Pentateuque. Le troisième offre un point détaillé et bien documenté sur « Yehud à la période perse ». C’est le quatrième et dernier chapitre qui marque la nouveauté de la démarche, en présentant des « thèmes-clés », l’étude de chacun d’entre eux permettant des parcours transversaux qui soulignent la cohérence interne de l’ensemble de l’œuvre littéraire qu’est le Pentateuque. Ils portent sur : la Torah, l’ethnicité, la géographie, Yhwh et les autres divinités, les théories du culte, les traités et serments d’allégeance, enfin sur Moïse. Le tout est complété par un glossaire, un index des textes et un index des auteurs (chaque chapitre se termine par une utile bibliographie).

Quant à la question de la date du Pentateuque, l’examen des témoins externes, puis internes, au chapitre 2, ainsi que la remarque notée de l’absence de références à l’époque hellénistique à l’intérieur du Pentateuque, fait pencher pour la fin du iiie siècle comme date de composition la plus tardive en tant qu’unité littéraire. Une version accessible, possédant déjà quelque autorité, pouvait être disponible vers la fin du ive siècle. Le chapitre 3 sur Yehud fait apparaître que le Pentateuque est composé en cette province perse plutôt qu’en Babylone, par les Judéens qui forment alors une population homogène autour de Jérusalem et du Temple : la visée aurait été d’établir un récit normatif et fondateur pour les différents groupes du judaïsme émergeant, non sans un esprit de compromis pour faire droit à la diversité des positions.

L’ouvrage se lit très facilement. Avec l’appui de notations fort pertinentes, surtout dans la partie novatrice des « thèmes-clés », il sera utile tant aux étudiants qu’aux enseignants, et pourra rejoindre un large public cultivé. (Jean-Marie Carrière)
Niveau de lecture : aisé

 
 
Vidéo
La Bible en questions, du site biblique francophone interbible.org