Ce site peut être amené à utiliser des cookies pour son bon fonctionnement. En continuant à naviguer sur ce site sans modifier le paramétrage de votre navigateur vous consentez à l'utilisation de ces cookies.
Pour en apprendre plus au sujet des cookies et pour savoir comment les désactiver, consultez le site de la CNIL. Pour plus d'information lisez les infos légales du site.
1010
Chemin de croix
451
Résurrection
230
Durrer Marcel
Chemin de résurrection. Prédelle au Chemin de Croix
2-850-20254-4
Chemin de résurrection. Prédelle au Chemin de Croix
Recension
 
Commencer
 
Par Marcel Durrer
 
Marcel Durrer
Chemin de résurrection. Prédelle au Chemin de Croix

Éditions franciscaines, Paris, 2010, 96 p., 17,50 €

Ce petit livre méditatif, à la mise en page colorée, reprend le schéma des chemins de croix en quatorze stations. Il en suit le fil (le « fil », de manière astucieuse, est le thème principal de l’illustration). Cette dévotion doit beaucoup, on le sait, aux disciples de saint François et c’est un capucin, bibliste et formateur pastoral, le frère M. Durrer, qui la reprend ici. Loin de se morfondre dans une douleur mortifère, le chemin proposé est chemin de salut et de joie intérieure.

On a là un bel ouvrage de spiritualité profondément enraciné dans la Bible et qui a pour ambition de permettre au lecteur d’entendre, dans son aujourd’hui, la Parole vive de Dieu. Chaque station — appelée ici « pas » — commence par une citation biblique suivie d’un libre commentaire introspectif de deux pages qui s’achève en prière. Pas à pas, calmement, c’est à une renaissance que le lecteur est invité. La lenteur de la marche est sensible dans le rythme des phrases. De ce point de vue, la proposition est idéale pour un temps de retraite ou de recueillement personnel.

Biblique, l’ouvrage parcourt l’un et l’autre Testament. Celui/celle qui serait surpris(e) du choix de la citation inaugurale de chaque « pas » peut se reporter aux suggestions d’approfondissement (p. 92-93). Introspectifs, les commentaires accordent beaucoup de place à la dimension psychologique de l’individu. Là encore, les pages 90-95 donnent un certain nombre de points de repère (sur les moments où « c’est trop lourd », le pardon, les stades du deuil). Il se situe ainsi dans un courant de réflexion chrétienne qui se développe actuellement et qui fait l’expérience du pouvoir de guérison de la Parole de Dieu. M. Zundel, cité en bibliographie, en est le précurseur. Mais que l’on ne pense pas que le cheminement soit centré sur le « moi ». L’introspection est ici le moyen de nous redécouvrir dans le monde que nous habitons, de poser un autre regard sur la société et ses fractures, l’engagement et la mission. Le Dieu de la Bible, père de Jésus Christ, propose son amour et nous appelle à aimer. (Gérard Billon)
Niveau de lecture : facile
 
 
Vidéo
La Bible en questions, du site biblique francophone interbible.org