1068
Langues bibliques
Langues bibliques
Gros plan sur
 
Commencer
 
La Bible a été écrite en hébreu, en araméen et en grec, trois langues qui ont évolué au cours de siècles. Puis elle a été traduite.
 
La Bible a été écrite en hébreu, en araméen et en grec, trois langues qui ont évolué au cours de siècles et qui sont encore parlées aujourd'hui. Depuis que des Juifs ont pris l'initiative de traduire leurs Écritures en grec au 3e siècle av. J.-C., les traductions se sont multipliées. Aujourd'hui la Bible existe, au moins partiellement, en plus de 2300 langues ou dialectes.

Sous des formes différentes, l'écriture est née presque simultanément en Mésopotamie et en Égypte vers 3300 av. J.-C. Le développement de l'urbanisation et du commerce au long des fleuves faisait apparaître la nécessité d'une organisation administrative et d'une comptabilité, l'écriture participant ainsi de l'ordre social. D'abord pictographique (les premiers signes sont proches du dessin), elle devient alphabétique (chaque signe représente non plus un objet mais un son) vers 1000 av. J.-C. en Phénicie. La fixation de la mémoire des peuples – économique, politique, religieuse, poétique – n'aura alors plus de cesse.

Entre Mésopotamie et Égypte, au cur de cette révolution, l'hébreu adapte l'alphabet phénicien. Le premier témoignage, dans une graphie dite ''paléo-hébraïque'', différente de celle utilisée actuellement, remonte au 10e siècle av. J.-C. ; il s'agit d'une tablette de calcaire trouvée en 1908 à Guezer qui donne un calendrier de travaux agricoles.

Selon la Bible, des prophètes comme Isaïe ou Jérémie (8e et 7e siècle av. J.-C.) ont mis par écrit certains oracles sur des tablettes de pierre ou des rouleaux de cuir ou de papyrus (cf. Is 8,1 et 30,8 ou Jr 30,2 et 36,2) mais le temps n'en a gardé aucun vestige.

Le plus ancien témoignage biblique en hébreu, découvert en 1979 à Jérusalem, est gravé sur deux lamelles d'argent, roulées pour être portées en pendentif. Datées de vers 600 av. J.-C., elles reprennent en abrégé la bénédiction sacerdotale de Nb 6,24-25 : ''Que YaHWeH te bénisse et te garde. Que YaHWeH fasse rayonner sur toi sa face et t'accorde sa grâce.''
 
  • L'hébreu appartient au groupe des langues que, depuis 1781, on appelle ''sémitiques'' (en référence à Sem, fils du légendaire Noé, cf. Gn 10,21-31).
     
  • D'une autre famille linguistique que l'hébreu ou le phénicien, l'araméen a cependant adopté dès le 9e siècle av. J.-C. les principes de l'écriture phénicienne.
     
  • Le grec est une langue indo-européenne (dénomination qui regroupe la plupart des langues parlées en Europe et un certain nombre parlées en Asie) qui s'est fixée autour de la mer Égée.
     
  • Dans l'Antiquité, l’inscription sur la pierre était réservée aux textes législatifs et politiques. Commerce, religion et littérature ont utilisé tablettes d'argile et feuilles de papyrus.
     
  • Les ''targoumim'' araméens et la version grecque des Septante sont les premières étapes du processus de passage d'une langue dans une autre, processus qui n'a pas de fin.
     
 
Vidéo
La Bible en questions, du site biblique francophone interbible.org